Burkina Faso: Académie de police - Bala rend visite à ses filleuls

La cinquième promotion de l'académie de police est en fin de formation. Les 100 officiers ainsi que les 10 commissaires qui la composent ont réussi avec brio leurs examens.

Ils ont pris pour parrain le président de l'Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé qui est allé leur prodiguer des conseils le jeudi 22 juillet 2021 et s'imprégner des réalités cette école qui se veut une référence internationale.

«Erudits pour la Nation, l'excellence et le droit ». Tel est la devise de l'académie de police qui a été érigée en 2013 et qui mettra bientôt, au service de l'Etat, sa cinquième promotion composée de 100 officiers et 10 commissaires. C'est avec enthousiasme que le directeur, le commissaire divisionnaire Edmond Tapsoba et le personnel d'encadrement ont accueilli le président de l'Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, à travers une revue de troupe. La rencontre a commencé par des échanges avec les enseignants qui, par la voix du commissaire principal, Zackaria Hebié, ont présenté cette structure sise dans la commune de Pabré en bordure de la nationale N° 22 route de Kongoussi.

Selon lui, la structure a pour mission entre autres de former les cadres supérieurs de la police nationale, mener des recherches dans le domaine de la sécurité et le tout avec pour boussoles, les valeurs comme l'engagement, la discipline, le sens de la responsabilité et la rigueur. Quant aux modules on peut citer, l'instruction au commandement, Etat et police nationale, sécurité publique, ordre public et sûreté de l'Etat, commandement et leadership...

De 2017 à 2020 ce sont au total 143 commissaires de police et 845 officiers qui ont été formés y compris 3 policiers pour le compte du Tchad.

La première promotion a connu sa sortie officielle en 2017 patronnée par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Un changement de statut est intervenu en janvier 2021 qui fait de la structure un établissement public de l'Etat. Ce qui lui permet d'opérationnaliser le volet recherche et de nouer des partenariats stratégiques pour un leadership dans le domaine dans la sous-région. C'est pourquoi les responsables de l'Etablissement ont plaidé pour le renforcement des infrastructures notamment sanitaires sur le site. Après cet exposé, le parrain a eu un huis clos avec les académiciens et les acclamations sporadiques qui sortaient de la salle ne laissaient guère de doute sur la cordialité des échanges et les espoirs que ceux-ci ont suscités. L'hôte qui avait à ses côtés la SG du ministère de la Sécurité a reconnu le mérite des autorités de ce département et du personnel d'encadrement.

«C'est un devoir pour moi d'échanger avec mes filleuls et de leur prodiguer mes encouragements et mes conseils car pendant la cérémonie de sortie, on n'a pas le temps pour le faire. Je leur ai dit que seul le travail paie ; le professionnalisme et la bonne conduite à l'égard des populations leur faciliteront le travail. C'était l'occasion pour la représentation nationale à travers son président de s'imprégner des réalités de l'académie qui a vocation à s'internationaliser. Dans cette perspective qui honore notre pays notre institution devra apporter sa pierre à l'édifice», a souligné Alassane Bala Sakandé.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X