Cote d'Ivoire: Industrie militaire - Une usine d'assemblage d'engins blindés bientôt en RCI

23 Juillet 2021

La Côte d'Ivoire pourrait accueillir sur son sol, dans les prochains mois, une usine d'assemblage d'engins blindés. Tout porte à croire donc que le pays va bientôt intégrer le club fermé des grandes puissances.

C'est du moins ce qui ressort d'une mission de haut niveau conduite en Côte d'Ivoire par l'Ambassadeur Haidara Mamadou en juin 2021.

Reçu en audience par le ministre d'État, ministre de la Défense de Côte d'Ivoire, Tené Birahima Ouattara, avec l'Attaché de défense le général de brigade, Kouaho Amichia Édouard, l'investisseur israeélo-américain. M. Amar Sharon était porteur d'un message du ministre de la Défense d'Israël à son homologue ivoirien. Il a également saisi l'occasion pour annoncer l'installation très prochaine d'une usine d'assemblage d'engins blindés.

Il est bon de préciser que dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, la Côte d'Ivoire entend accroître sa dotation en engins blindés. C'est ce qui motive l'installation de cette usine d'assemblage d'engins blindés en Côte d'Ivoire.

Le ministre d'État, ministre de la Défense, Tené Birahima Ouattara a salué la démarche et souhaité que l'installation de cette usine respecte les procédures en vigueur en matière d'investissement privé.

Parallèlement à cette audience, le général de brigade, Kouaho Amichia Édouard, attaché de défense à l'ambassade de la Côte d'Ivoire aux États-Unis a pris part au Salon international Shield Africa, au cours duquel plusieurs thèmes, dont "cybersécurité et sécurité des systèmes de paiements", ont été abordés.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X