Madagascar: IRD - L'union comme bouclier

Les barons de l'IRD parlent d'une seule et même voix face au projet d'attentat contre le président de la République.

D comme Division. La question du remaniement du gouvernement divise les députés IRD. Il y a des voix discordantes au sein même du bureau permanent de l'Assemblée nationale pourtant composé à 100% d'élus de la majorité, en attendant le 7ème vice-président issu de l'opposition parlementaire. Pour la présidente de l'Assemblée nationale, Christine Razanamahasoa, la formation de l'équipe gouvernementale devrait refléter la majorité dans les travées de l'Hémicycle de Tsimbazaza.

Régime mixte. En revanche, le deuxième Questeur Lanto Rakotomanga estime que la composition du gouvernement relève des pouvoirs régaliens du président de la République. La première n'a pas tout à fait tort tout comme la seconde a en partie raison car on est dans un régime semi-présidentiel, selon la fameuse Décision en date du 25 mai 2018 de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC). C'est un régime mixte empruntant des caractéristiques à la fois au régime parlementaire et au régime présidentiel.

Ennemi commun. IR comme Isika Rehetra. Face à l'adversité, l'IRD a retrouvé son unité en parlant d'une seule et même voix pour condamner fermement le projet d'attentat avorté contre le président de la République. À l'instar de la Covid-19, l'ennemi commun est le commando chargé de faire la sale besogne, mais aussi et surtout le(s) commanditaire(s) de ce « plan d'élimination et de neutralisation de hautes personnalités dont le président de la République ». Les partisans d'Andry Rajoelina ont mis de côté leurs divisions et adopté la stratégie de l'union comme bouclier devant ce projet d'attentat qui constituait une menace non seulement pour la vie du président de la République, mais aussi pour la survie politique de l'IRD.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X