Madagascar: L'opinion dans l'attente des résultats de l'enquête

Andry Rajoelina, président de la Transition

La nouvelle du projet d'attentat contre Andry Rajoelina a nettement refroidi l'atmosphère enfiévrée de ces derniers jours.

Les partisans du président de la République ont décidé de resserrer les rangs et de faire taire toutes les voix discordantes qui s'étaient élevées. C'est un bloc monolithique qui s'est présenté hier et qui est prêt à défendre un régime présentant quelques failles depuis le début de l'année.

La révélation du projet d'attentat fomenté par des individus bien préparés a surpris l'opinion. Elle a, dans un premier temps, suscité un certain scepticisme. Sur les réseaux sociaux, les commentaires ont d'abord été moqueurs et même parfois ironiques. Certains ont employé le terme cinéma. Mais dans le courant de la journée, des détails de cette affaire ont été révélés par le ministre de la Sécurité publique. Ce qu'il a révélé donne du crédit à la gravité de cette tentative de déstabilisation du régime. Le danger qui menaçait l'autorité dirigeante a poussé la majorité à se rassembler et à faire front.

Tous les ténors de l'IRD se sont présentés devant la presse pour affirmer leur volonté de ne pas céder face au péril qui menace. Cette image d'un bloc sans faille a montré que c'est dans cette épreuve que le pouvoir est en train de puiser une certaine force. Les observateurs ont pu remarquer le ton parfois martial employé par les membres de cette majorité qui ont enfin retrouvé l'unité qui leur faisait défaut ces derniers temps. L'enquête qui est menée va permettre de connaître la gravité ou non des faits qui sont reprochés aux personnes arrêtées. La narration qui en a été faite par les organes de presse malgaches et étrangers est très neutre et aucun commentaire sur l'événement en lui-même n'a été fait. Tout le monde attend les prochaines révélations des enquêteurs.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X