Algérie: JO 2021 - Pour la cause palestinienne, un judoka algérien refuse d'affronter un adversaire

Alors qu'il devait se rendre au Japon pour les Jeux Olympiques Tokyo 2021, le Judoka Fethi Nourine ne sera finalement pas de la compétition.

Jeudi, le sportif algérien, qui combat dans la catégorie des -73 kg, a décidé de se retirer du tournoi dans une annonce faite à la télévision nationale.

L'homme de 30 ans a pris cette décision pour ne pas avoir à affronter un adversaire israélien.

En effet, en cas de victoire face au Soudanais Mohamed Abdalrasool lors de son entrée dans la compétition, il aurait pu affronter l'Israélien Tohar Butbul au tour suivant. Chose qu'il a refusé catégoriquement.

Nourine défend la cause palestinienne

« Nous n'allons pas faire lever le drapeau israélien et on ne se salit pas les mains, en affrontant un Israélien ! », a lancé le judoka algérien, selon les informations de i24 news.

Fethi Nourine a par ailleurs reçu le soutien de son entraîneur : « Nous refusons la normalisation. Nous avons pris la bonne décision », a expliqué ce dernier.

Ce n'est pas la première fois Fethi Nourine se retire d'une compétition pour cette cause. Lors des Mondiaux de Tokyo en 2019, il avait également pris la même décision et avait déclenché de vives protestations.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X