Sénégal: Décès de Awa Diop - Oumar Guèye a présenté les condoléances du chef de l'Etat

Dakar — Le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l'Aménagement des Territoires, Oumar Gueye, a présenté, jeudi, les condoléances du chef de l'Etat et de son gouvernement à la famille de l'ancienne député libérale Awa Diop, décédée mercredi, a-t-on appris auprès de ses services.

La délégation conduite par le porte-parole du gouvernement était composée du ministre du Travail, Samba Sy, et du ministre d'Etat Ismaila Madior Fall, du Préfet du département de Rufisque, du député Souleymane Ndoye, président du Conseil départemental de Rufisque, du maire de Yéne Gorgui Ciss et d'autres élus territoriaux et personnalités politiques, selon un communiqué transmis à l'APS.

La même source rapporte qu'en présence du maire de Rufisque Ouest, Aliou Mar, le ministre Oumar Gueye "est d'abord revenu sur les relations particulières" entre l'ancienne député et le chef de l'Etat.

"Le président Macky Sall et Mme Awa Diop étaient tous les deux des camardes de Parti. Ils ont abattu un travail remarquable pour le développement du Sénégal", jusqu'à son élection à la tête de l'Etat, a dit Oumar Guèye, témoignant que "depuis lors, ils entretiennent ces mêmes relations".

"C'est la raison pour laquelle, le président Macky Sall, nous a envoyés à Rufisque pour lui présenter ses condoléances et celles du gouvernement à la famille de la défunte et au maire de la commune de Rufisque Ouest Aliou Mar", a ajouté le ministre qui en a profité pour lancer des appels à la sensibilisation à la vaccination et au respect des gestes barrières face à la Covid-19.

Selon le communiqué, "le maire Aliou Mar et les frères et sœurs de la défunte ont hautement apprécié le déplacement de cette délégation (... )".

L'ancienne député du Parti démocratique sénégalais (PDS), Awa Diop, est décédée, mercredi, à Dakar à l'âge de 73 ans.

Le président de la République, un ancien du PDS, a rendu hommage à "une femme libérale engagée, généreuse et loyale".

"J'ai appris avec tristesse le décès de Awa Diop, ancienne députée et ancienne ministre déléguée auprès du Premier ministre. Je rends hommage à une femme libérale engagée, généreuse et loyale et présente mes condoléances émues à sa famille, au Pdt Wade et au PDS. Paix à son âme", a tweeté Macky Sall.

Awa Diop, formée à la dactylographie et à la sténographie, a fait ses débuts comme secrétaire, d'abord à la mairie de Rufisque, puis à l'hôpital Aristide Le Dantec de Dakar.

Elle adhère, le 2 février 1975, au Parti démocratique sénégalais (PDS), fondé en 1974 par Abdoulaye Wade, qui va diriger le Sénégal de 2000 à 2012.

Au PDS, grande formation de l'opposition sous le régime socialste, elle se fait remarquer par son "militantisme" et sa "pugnacité", ce qui lui vaudra deux arrestations, en 1988 et 1993 pour "manifestations non autorisées".

Membre du Comité directeur, l'instance suprême du PDS, Secrétaire générale des femmes libérales à Rufisque, Secrétaire générale adjointe puis Secrétaire générale des femmes de la région de Dakar, présidente nationale des femmes libérales, Awa Diop est élue députée pour la première fois en 1993.

Secrétaire élue du bureau de l'Assemblée nationale lors de la 8ème législature, elle occupe le poste de Deuxième questeur de la 10ème et 11ème législature.

Le 16 octobre 2006, elle est nommée ministre déléguée auprès du Premier ministre et conserve son poste lors du remaniement ministériel du 27 février 2007.

En mars 2012, Me Abdoulaye Wade perd le pouvoir, mais Awa Diop est élue député sur la liste nationale du PDS aux élections législatives de juillet 2012.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X