Madagascar: Retraite - Réformes du système des pensions

Un cas délicat mais peu évoqué. Le déficit de la Caisse de retraites civiles et militaires était dans les 124 milliards d'ariary en 2010 pour atteindre les 388 milliards d'ariary l'an passé. Et peut frôler les 400 milliards pour 2021. Soit 0,7% du PIB, selon les estimations du ministère de l'Économie et des finances, MEF. Face à cette dégradation continuelle de ces anomalies, un bond exponentiel, des mesures de contrôles et des rectifications ont été prises.

Comme la vérification physique des pensionnés. Ou l'intégration des employés de courte durée dans la liste des cotisants de cette Caisse publique. Plus tard, d'autres remises en question seront à revoir. Comme le renforcement du régime de répartition, les paramètres de calcul des pensions, la rationalisation des recettes et l'amélioration de la gestion des ressources humaines. Ces retouches devraient permettre d'apurer 25% du déficit, selon les prévisions du MEF, à l'horizon 2030.

En France, le débat sur l'âge de la retraite fait rage. Et peut être décisif pour l'issue de la présidentielle à venir. Cette considération de la durée du travail peut aussi influencer l'aspect financier, à l'origine de cette réaction du MEF sur un sujet occulté par d'autres préoccupations.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X