Madagascar: Journée internationale des mangroves - Trois cent mille jeunes plants à mettre en terre

Trois ministères organisent l'évènement qui s'étalera sur trois jours dans la région Boeny. L'urgence est de finaliser et d'appliquer la Stratégie nationale de gestion des mangroves.

La célébration de la Journée internationale pour la conservation de l'écosystème de la mangrove sera marquée par plusieurs actions dans la région Boeny, à partir de ce jour jusqu'au lundi 26 juillet.

Cette année, l'évènement sera axé sur le thème « Vers la gestion intégrée de l'écosystème de mangrove ». Trois ministères sont impliqués dans cette organisation, à savoir celui de l'Agriculture, de l'élevage et de la pêche, celui de l'Environnement et du développement durable et celui de l'Enseignement supérieur. « Conscients de l'importance des mangroves en tant que solution naturelle et pour l'économie, le gouvernement, à travers ces ministères appuyés par des organismes de conservation dont le WWF, ont mis en place une commission nationale de gestion intégrée des mangroves en 2016.»

La création d'un comité adhoc de supervision de l'élaboration de la Stratégie nationale de gestion intégrée de l'écosystème de mangrove à Madagascar, a aussi suivi cette action. Aujourd'hui, les différents acteurs continuent de se réunir pour organiser ensemble une Journée internationale des mangroves 2021. Cette dynamique devrait inciter les parties prenantes à appliquer effectivement ces différents outils de gestion.

Solution efficace

« Il est temps de finaliser l'élaboration de la Stratégie nationale de gestion des mangroves sur laquelle reposent les solutions. Ensuite, il faut traduire cette stratégie et ces engagements en action, et commencer à restaurer effectivement les mangroves perdues et dégradées de Madagascar. Il faut aussi appuyer les communautés qui - nuit et jour - protègent et gèrent les mangroves. Enfin, il faut prouver au reste du monde que des solutions efficaces existent dans le pays pour éviter les effets dévastateurs du changement climatique », souligne le WWF.

Plusieurs conférences sur la Stratégie des Mangroves sont prévues à partir de ce matin dans les grandes salles appelées « Afiafy et Honkolahy » de l'hôtel Baobab Tree. Les tables rondes concernent le partage et la valorisation des acquis et recherches.

L'ouverture officielle de cette célébration internationale se tiendra demain samedi, à 10 heures au complexe sportif Ampisikina, suivi du vernissage de l'exposition sur les mangroves. Une visite de la manifestation ainsi que du site de restauration et du circuit de mangroves dans la Nouvelle aire protégée de Bombetoka sera organisée lundi matin suivi du reboisement de trois cent mille jeunes plants de mangroves à Antsararivotra, dans la commune rurale de Boanamary, du district de Mahajanga II.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X