Ile Maurice: Sommet sur les systèmes alimentaires - Maurice organise le cinquième dialogue national sur le secteur de la pêche

communiqué de presse

Le cinquième dialogue national sur le secteur de la pêche s'est tenu, cet après-midi, au siège du ministère de l'Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire à Port Louis, dans le cadre du prochain Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires qui se tiendra en septembre prochain à New York.

L'Attorney-General, ministre de l'Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, M. Maneesh Gobin, et le ministre de l'Economie bleue, des Ressources marines, de la Pêche et de la Marine, M. Sudheer Maudhoo, ainsi que le Consultant auprès du bureau des Nations unies à Maurice, M. Renaud Guiliani, étaient présents.

Dans son discours, le ministre Gobin a rappelé que la pandémie de COVID-19 a eu un impact significatif sur la production alimentaire, le transport, la sécurité alimentaire et la nutrition à travers le monde. D'où la nécessité, a-t-il souligné, de produire ce que nous mangeons et de manger ce que nous produisons et de moins dépendre des importations.

Il a observé que la pandémie de COVID-19 a alerté tous les pays sur l'importance de la sécurité alimentaire et de l'autosuffisance. En ce qui concerne Maurice, la production alimentaire locale, la production agroalimentaire, l'élevage, et la pêche restent nos principaux piliers pour assurer un avenir durable, a-t-il déclaré. Il a également souligné que la production alimentaire et la sécurité alimentaire englobent également la production durable, le transport, et l'emballage.

Parlant du Sommet sur les systèmes alimentaires, M. Gobin a indiqué que tous les pays doivent produire un document de consultation interne avant de participer au Sommet. C'est dans ce contexte que des dialogues nationaux ont été organisés à travers le pays, notamment à Flacq, Wooton, Goodlands, et Rivière des Anguilles, a-t-il ajouté. Ces dialogues nationaux, a-t-il fait ressortir, sont axés sur divers thèmes, notamment les plantations agricoles, l'élevage, la transformation et la distribution des aliments. L'objectif principal est de définir l'avenir de nos systèmes alimentaires.

En ce qui concerne le cinquième dialogue national, il a précisé qu'il portera sur le secteur alimentaire maritime, qui fait partie intégrante des systèmes alimentaires. Il a également annoncé que le dialogue national se terminera par une consultation sur les systèmes alimentaires qui sera organisée avec les jeunes dans le cadre de la Journée internationale de la jeunesse observée le 12 août 2021.

Pour sa part, le ministre de l'Economie bleue, des Ressources marines, de la Pêche et de la Marine, M. Sudheer Maudhoo, a souligné que malgré que Maurice dispose d'une zone économique exclusive de 2,3 millions de km2, le pays importe deux tiers de ses produits halieutiques. L'objectif, a-t-il dit, est de réduire de moitié les importations de produits de la mer du pays.

Il a aussi souligné la nécessité d'être autosuffisant et d'adopter un autre mode de vie en augmentant la production de poisson et de produits transformés. Selon lui, le secteur est très prometteur, Maurice obtenant un revenu de Rs 20 milliards avec les exportations de poissons et de transformation de poissons, ce qui représente 20,8% des exportations du pays et 1,5% de notre PIB.

M. Renaud Guiliani, pour sa part, a déclaré que le Sommet des systèmes alimentaires se tiendra dans le cadre de la Décennie d'action pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) d'ici 2030. Le Sommet vise à lancer de nouvelles actions audacieuses pour faire progresser les 17 ODD, dont chacun repose dans une certaine mesure sur des systèmes alimentaires plus sains, plus durables et plus équitables, a-t-il indiqué.

Le Sommet, a-t-il précisé, sera axé sur le fait que nous devons tous travailler ensemble pour transformer la façon dont le monde produit, consomme et pense à l'alimentation. Il s'agira de garantir l'accès à une alimentation sûre et nutritive pour tous, de passer à des modes de consommation durables, de stimuler une production respectueuse de la nature et de renforcer la résilience face aux vulnérabilités, aux chocs et au stress.

Le Sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires

Le Sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires se concentrera sur la nécessité de travailler ensemble pour transformer la façon dont le monde produit, consomme et pense à l'alimentation.

Maurice a obtenu une subvention de Rs 1 million des Nations Unies dans le cadre des préparatifs du Sommet mondial sur les systèmes alimentaires 2021.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X