Sénégal: Saint louis - Lutte contre la propagation de la Covid-19 - L'imam Ratib Abdallah Sall Ibn Sérigne Abass sall sermonne les politiciens

23 Juillet 2021

C'est une partie de la communauté musulmane de Saint-Louis qui a prié hier, mercredi 21 Juillet, à la Grande Mosquée Sérigne Abass Sall à l'occasion de la célébration de la fête de la Tabaski.

L'Imam Ratib Abdallah Sall ibn Sérigne Abass Sall, qui a dirigé la prière, a accentué son sermon sur une invitation aux fidèles et aux sénégalais en général au respect des mesures barrières pour freiner la propagation du coronavirus, mais surtout aux politiciens à donner l'exemple en évitant les meetings.

Ils étaient venus nombreux parmi les fidèles musulmans de la vieille ville à prendre part à la prière commémorative de l'Aïd El Kébir ou Tabaski au niveau de la Grande Mosquée Sérigne Abass Sall de Saint-Louis. Jeunes et adultes, vêtus de leurs beaux boubous, ont été à l'écoute du sermon de l'Imam Abdallah Sall ibn Sérigne Abass Sall et qui a porté sur la question de la pandémie de la Covid-19.

L'Imam Sall a saisi l'occasion pour inviter les fidèles musulmans au respect stricte des mesures barrières pour freiner la chaine de propagation du virus dans le pays. Car, il reste convaincu que cette maladie à coronavirus existe bel et bien contrairement à ce que pensent jusque-là certaines personnes. «Beaucoup de sénégalais ne croient toujours pas en l'existence du coronavirus. Mais qu'ils se détrompent tous car plusieurs personnes ont perdu la vie à cause de cette maladie qui continue d'ailleurs à faire des ravages. C'est une catastrophe qui affecte tout le monde entier. Il est impératif que les populations continuent à respecter les mesures barrières», a dit l'Imam Abdallah Sall. Dans la même dynamique, l'homme de Dieu a lancé une invite aux politiciens. Il les a exhortés à donner l'exemple en évitant les meetings et autres grands rassemblements. Sérigne Abdallah Sall y prôné aussi le respect des institutions par le pouvoir et l'opposition.

Toujours dans son sermon toujours, il a invité les fidèles musulmans à un retour aux valeurs, préceptes et fondamentaux de l'Islam. Il les a aussi invités à craindre le Bon Dieu afin de se conformer aux commandements divins. Toutefois, il a exhorté le pouvoir et l'opposition à s'unir, travailler ensemble et éviter tout ce qui fait reculer le pays notamment les gaspillages, les insultes, les scènes de vandalisme, les sabotages, entre autres. Il a également formulé des prières pour la fin définitive de la pandémie de Covid-19 dans le monde, mais aussi pour le repos des âmes des personnes qui les ont quittés parmi lesquelles Mahi Sy, l'ex Imam Ratib de cette Grande Mosquée Sérigne Abass Sall.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X