Congo-Kinshasa: Mort le 16 juillet 2021/Blanchard Tshimbombo - Le SG de l'UDPS Augustin Kabuya prépare des hommages dignes

Toujours proche de la base, le Secrétaire Général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Augustin Kabuya, s'est rendu en chair et en os le lundi 19 juillet 2021, dans la famille biologique de Feu Blanchard Tshimbombo, l'un des Co-fondateurs de l'UDPS où il a aussi rencontré quelques membres du parti, entre autres, M. Victor Wakwenda et Guy Bao Ebamu.

Cette visite avait pour but de consoler la femme de l'illustre disparu et montrer la ferme détermination de la hiérarchie de l'UDPS d'honorer celui qui a passé toute sa vie à promouvoir les valeurs de l'UDPS.

Tellement touché par cette disparition, Augustin Kabuya avait dès le jour qu'il avait appris la mort de ce grand membre du parti, publié un communiqué nécrologique dans lequel il avait rendu un vibrant hommage à ce vaillant et infatigable combattant de la liberté et de la démocratie.

«Cofondateur de l'UDPS et Président fédéral honoraire de Kananga, il nous a quitté suite à une courte maladie. Blanchard TSHIMBOMBO est incontestablement une des figures marquantes de l'histoire de notre Parti qui a combattu toutes les dictatures que la RDC a connues», a-t-il écrit dans ce communiqué.

Pour mieux l'honorer, une cérémonie funéraire est prévue à la fin de cette semaine dans l'enceinte de l'hôpital du cinquantenaire et tous les membres du parti auront le temps de lui rendre les derniers hommages, dans le respect strict des mesures barrières avant que son corps soit rapatrié à l'intérieur du pays, précisément dans la ville Kananga.

Il revient de rappeler que Blanchard Tshimbombo est décédé le vendredi 16 juillet à l'hôpital de Monkole. Cela, après tous les efforts fournis dans les traitements pour sauver sa vie et malgré le soutien remarquable du Secrétaire Général, Augustin Kabuya, lui qui voulait encore le voir à ses côtés pour partager son expérience et ses conseils.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X