Congo-Kinshasa: Ministère des Médias - La tête du SG André Mutombo réclamée

En sit-in ce jeudi 22 juillet, les syndicalistes, agents et fonctionnaires de l'Etat et paraétatique du ministère des Médias, ont déposé une lettre dénonçant le détournement des primes de rétrocessions et des frais de fonctionnement à charge du Secrétaire général a.i André Mutombo Pamba, en exigeant dans la foulée sa démission immédiate ainsi que la menace de mort à l'endroit du président des syndicalistes dudit ministère.

Les manifestants attendent encore la promesse faite par le Ministre des Medias et porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, celle de réagir dans les 48 heures, qui suivent, soit le 6 juillet dernier. Après avoir observé une trêve de plusieurs jours, les agents de ce ministère ne jurent que par le départ immédiat du SG André Mutombo.

"Nous réclamons la suspension du SG conformément à l'article 41 de loi portant fonctionnement des agents publics de l'Etat. Nous reprochons à ce dernier de détournement de primes de rétrocession des agents, menace de mort à l'égard des agents, refus d'affecter les agents en provinces et l'intégration des agents fictifs détenant même des numéros matricules", a expliqué le président intersyndical Déky Mutoka.

Rappelons que Patrick Muyaya a reçu il y a deux semaines environ dans son cabinet du travail respectivement, la SG décrié et la délégation de syndicalistes ainsi que tous les directeurs de ce Ministère. Il était question dans cette rencontre de confronter les deux parties en conflit pour trouver un terrain d'entente sur ce dossier. Après établissement des PV relevant des explications des uns et des autres, Patrick Muyaya avait pris l'affaire en délibérée et avait promis aux camps de réagir dans les deux jours qui suivent.

Pour ces agents et cadres du Ministère des Médias, ils ne jurent que par une implication sérieuse de la hiérarchie, et ont promis d'aller jusqu'au terme de leur doléance.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X