Gabon: La problématique des routes toujours d'actualité

23 Juillet 2021

Les solutions aux équations de la routes au Gabon restent presqu'introuvables. De Libreville à l'intérieur du pays, c'est parfois le calvaire à plusieurs endroit. De Mékambo à Ekata dans l'Ogooué-Ivindo ; de Bakoumba à Dienga( Haut-Ogooué et Ogooué-Lolo) ; de Lebamba à Mimongo ou Lebamba à Mbigou (Ngounié), la circulation des biens et des personnes est souvent risquée.

Ce sont les vacances, la saison sèche, moment propice pour les voyages. Beaucoup de Gabonais partent de Libreville pour l'intérieur du pays. Mais seulement, les voies de communication entre les villes, les villages causent parfois problème. En saison sèche sèche comme en saison des pluies, c'est presque la même galère. L'étroitesse des voies et des ponts de fortunes plantent les décors.

Les habitants de Mimongo ,chef-lieu du département d'Ogoulou dans la province de la Ngounié, souffrent le martyr pour ralier Koula-Moutou (Ogooué-Lolo) ou Mouila. "Nous sommes des laissés-pour compte. Il est difficile de quitter notre contrée Mimongo pour Mouila ou ailleurs. Nous avons parfois des malades qui décèdent en chemin, la route en est souvent la cause car elle est en piteux état" laisse entendre un fils de Mimongo.

Le réseau routier au Gabon laisse à désirer. Les voyageurs se lamentent et les plaintes sont légions. De Mékambo à Ekata( Ogooué-Ivindo) les passagers ont du mal à joindre les deux points. Les automobilistes usent de leur témérité. "Il faut être un homme courageux au volant. En saison des pluies, c'est souvent compliqué, mais on fait avec les moyens du bord. On y peut rien. On espère que les choses vont s'améliorer un jour" fait savoir ironiquement un transporteur.

Les résolutions des équations des réseaux routiers au Gabon sont toujours attendues par le commun des Gabonais. Le gouvernement réfléchi sans doute aux stratégies pour que le pays ait des routes de qualité qui permettront aux voyageurs de circuler en toute quiétude.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X