Madagascar: Attentats au Mali et Madagascar - À qui le tour ?

23 Juillet 2021

Ces derniers jours ont particulièrement été mouvementés avec les tentatives d'assassinat contre le président de la transition au Mali et de Madagascar. Une situation d'ailleurs qui soulève bien des questions car une communauté étrangère est citée dans l'un des complots.

Atteinte à la sureté de l'Etat. Ce sont les mots qui ont été retenus contre les protagonistes qui ont voulu éliminer le président malgache Andry Rajoelina. Pour cette affaire, deux ressortissants français ont été cités comme les principaux acteurs de ce coup qu'ils auraient minutieusement préparé.

L'objectif étant d'assassiner des hautes personnalités y compris le président. Pour ce qui est du mobil de cet acte, seuls les accusés pourront faire la lumière.

Du côté du Mali, c'est une tentative à l'arme blanche (couteau) à l'encontre du colonel Assimi Goïta le jour de la Tabaski dans la grande mosquée de Bamako. « Quand on est leader, il y a toujours des mécontents », a-t-il exprimé. Toutefois, la tentative d'assassinat s'avère tout de même exagérée car aucun homme ne dispose du droit de vie ou de mort sur autrui.

Ces deux faits sont à signaler surtout dans la mesure où la pandémie est sur toutes les lèvres, et aussi des conflits politiques. Madagascar avec sa solution contre la Covid-19 a tenu tête à l'OMS, et le Mali avec son comité de transition a en quelque sorte rompu avec la France d'où le repli des troupes du pays. Autant dire que les deux pays africains récoltent la colère de leur camarade qui ne supporte pas la rupture.

Une tentative aurait pu passer inaperçu, mais deux en l'espace de quelques jours n'est pas anodin. Maintenant, la question du moment face à cette situation est : qui sera le prochain ?

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X