Cameroun: Danse - Spiritualité africaine en mouvements

La compagnie Mawanda a dévoilé le 16 juillet dernier, en version 100% numérique, son nouveau spectacle autour du questionnement sur la réappropriation du patrimoine culturel.

Fils d'Afrique, qui sommes-nous véritablement, comment nous approprions- nous notre culture ? Est-elle basée sur les canons des pratiques ancestrales ou est-elle dictée par des courants venus d'ailleurs ? Les artistes de la compagnie Mawanda ont tenté de répondre à ces interrogations le 16 juillet dernier à travers leur spectacle de danse 100% numérique diffusé sur la plateforme You- Tube. Pour ce faire, la pièce dénommée « I Am... African spirituality », va à la rencontre du corps, de l'esprit et de l'âme durant une trentaine de minutes.

Dans un décor sombre où seules des lampes torches éclairent la scène, le duo de danseurs Vicky Leandros Essoh Ndema et Calvin Emmanuel Minyem effectuent en synchro une profonde introspection. La scénographie signée par Alioum Moussa (qui enfile pour la circonstance une autre casquette que celle d'artiste plasticien) présente alors l'être humain entre émotions et soif de liberté, le tout dans un monde à cheval entre le bien et le mal.

« I Am... African spirituality » est donc le résultat d'une période d'expéri- mentation artistique inspirée de l'ouvrage de l'écrivain camerounais, Mbog Bassong, intitulé « La religion africaine : de la cosmologie quantique à la symbolique de Dieu », publié en 2013 aux éditions Kiyikaat. Le temps de ce questionnement sur la réappropriation par les Africains de leur culture et même de leur manière d'aborder l'entité divine en opposition à ces mouvements apportés par l'Occident du fait de la colonisation, les danseurs partagent leur point de vue sur un monde dans lequel les notions de valeurs africaines semblent davantage perdues au profit de multiples influences.

Les artistes membres fondateurs de l'association DanseZ et de la Compagnie Mawanda invitent à cet effet le public à un voyage intérieur, au-delà de ce qui s'impose à lui dans un schéma tridimensionnel : corps, esprit et âme. Loin d'être une réponse absolue, « I Am... African Spirituality » conseille l'Africain après avoir soumis son corps aux conditions les plus complexes de tous les temps. A l'image d'une personne cloisonnée dans des schémas et certains fondamentaux, la pièce incarne une bataille permanente avec autrui, l'extérieur et le monde divin.

A travers cette première présentation 100% online, les artistes de l'association DanseZ et de la Compagnie Mawanda entendent faire jaillir de chaque spectateur une posture, un choix, quel qu'il soit, dans un contexte d'accumulation d'expériences et d'émotions. S'ap- puyant sur la spiritualité comme béquille, « I Am... African Spirituality » se veut une pla- teforme d'échanges avec son public. Le spectacle tient à éveiller les consciences et à repousser les frontières établies par la société. La pièce offre en outre la possibilité au public d'apprécier une œuvre chorégraphique à la fois poétique, éthique et sociale. « I Am... African spirituality » résonne en somme comme une affirmation de soi, une fin en soi .

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X