Togo: Sani Yaya suivra le processus de bout en bout

Après avoir ordonné l'arrêt immédiat des activités des sociétés illégales de placement à risque, et sommé ces dernières de rembourser leurs clients, le ministère de l'économie et des finances va maintenant suivre de près ces opérations.

A travers un arrêté pris il y a quelques jours, Sani Yaya a annoncé la création d'un "Comité chargé de faire le suivi des remboursements aux investisseurs et adhérents".

Composé de représentants de diverses institutions (Trésor, inspection générale des finances, Bceao entre autres), et présidé par le Secrétaire Général du ministère, le comité a pour mission "d'organiser des rencontres avec les responsables des structures concernées, d'effectuer des missions de vérification, d'évaluer leurs situations financières et patrimoines, et d'arrêter les modalités de remboursements".

Un rapport mensuel sera produit au ministre de l'économie sur les actions entreprises ou envisagées, les résultats obtenus ou attendus, et les difficultés rencontrées.

Pour rappel, des sociétés illégales de placement à haut risque avaient subitement proliféré il y a quelques mois sur le territoire, et collectant des centaines de millions FCFA auprès des citoyens contre des promesses de gains excessives. Une vingtaine d'entre elles ont depuis lors été fermées.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X