Angola: La proposition de budget de l'État/2022 prévoit des dépenses de l'ordre de plus de 44 milliards

Cunene (Angola) — La proposition de budget général pour la province de Cunene au cours de l'exercice 2022 est de 44 milliards 378 millions 229 mille 888 kwanzas, plus cinq milliards 15 millions 425 mille 250, par rapport à ce qui est en cours d'exécution.

Sur ce montant, un milliard 400 millions de Kwanzas seront investis dans le Programme d'Investissement Public, un milliard 231 millions de Kwanzas seront consacrés aux dépenses d'appui au développement, tandis que la majorité sera consacrée aux dépenses de personnel.

Le budget a dominé la IVe réunion ordinaire du Gouvernorat provincial, tenue ce vendredi, sous la direction de la gouverneure locale, Gerdina Didalelwa, qui a approuvé le document.

S'adressant à la presse, le directeur du Bureau provincial d'études et planification (GEP), Pelágio Pukulukeni, a informé que 44 projets sont enregistrés pour exécution l'année prochaine, dont 20 sont nouveaux.

Parmi les projets, il y a la construction de deux assemblées électorales municipales, la réhabilitation et l'agrandissement des administrations municipales, ramenés du Plan Intégré d'Intervention dans les Municipalités (PIIM), ainsi que la construction, la réhabilitation et l'équipement de plus de 10 écoles.

En plus des projets reportés du PIIM, il a souligné que les autres concernent l'inclusion de projets du PIP suspendus depuis 2014 pour des raisons financières.

Au cours de la réunion, il a également été analysé le plan de construction d'infrastructures sociales le long de la frontière, la régularisation légale des projets de logement de l'État, ainsi que le règlement et la procédure proposés pour l'attribution de lots pour l'auto-construction dirigés dans l'urbanisation de Caxila III.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X