Cote d'Ivoire: Air Afrique - Les ex-agents ivoiriens recevront leur argent le 15 août 2021

23 Juillet 2021

Refusant de crever de faim, les anciens agents ivoiriens de l'ex-compagnie multinationale Air Afrique sont montés au créneau. Ces chômeurs réclament 6 milliards de FCfa à l'Etat de Côte d'Ivoire, rapporte un document signé du Comité de suivi des droits du personnel ivoirien de l'ex-compagnie.

Selon Boniface Boyou, ils recevront leur argent au plus tard le 15 août 2021, après une rencontre avec le directeur de cabinet du ministre des Transports, le 2 juillet 2021.

« Nous réclamons 6 milliards de FCfa à l'Etat ivoirien au profit de 867 agents et leurs familles », a déclaré le jeudi 22 juillet, à Abidjan, Boniface Boyou, le porte-parole du Comité de suivi des droits des 867 anciens agents ivoiriens de l'ex-compagnie aérienne Air Afrique.

Selon lui, la justice a condamné l'Etat de Côte d'Ivoire à payer 9 milliards de FCfa au syndic liquidateur et le Comité de suivi des droits du personnel réclame 6 milliards de FCfa.

À en croire M. Boyou, présentement, le dossier est bouclé et se trouve au niveau de l'Agence judiciaire du trésor qui est un service du ministère de l'Économie et des Finances.

Depuis dix-neuf ans, ses camarades et lui attendent impatiemment cette somme pour faire face aux besoins de leurs familles. Mais les choses tardent alors que le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara, a donné l'ordre de paiement depuis 2016.

Tout en espérant que cette date soit respectée, Boniface Boyou interpelle le Président Alassane Ouattara sur cette affaire qui n'a que trop duré.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X