Maroc: M'diq-Fnideq - Des projets de l'INDH pour réduire le taux de précarité

M'diq — Les projets réalisés au niveau de la préfecture de M'diq-Fnideq dans le cadre de la phase III de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) ont contribué, de manière significative, à améliorer les indicateurs de développement humain et à réduire le taux de précarité.

Dans le cadre de cet ambitieux chantier de règne, lancé par SM le Roi Mohammed VI en 2005, plusieurs centres de prise en charge des catégories précaires ont été construits dans la préfecture de M'diq-Fnideq, notamment ceux dédiés aux enfants en situation de handicap, aux personnes âgées sans domicile et aux femmes en situation difficile.

L'INDH a contribué de manière effective à la mise en oeuvre de plusieurs centres sociaux pour la protection des catégories ciblées, à l'instar des personnes en situation de handicap, les personnes âgées et celles atteintes de maladies chroniques, a indiqué le chef de la division de l'action sociale (DAS) de la préfecture de M'diq-Fnideq, Mohamed El Barkouki, affirmant que ces projets ont eu un impact social très important.

Entre 2005 et 2018, il a été procédé, dans le cadre des phases I et II de l'Initiative, à la mise en oeuvre de 10 grands projets relevant du programme de lutte contre la précarité, avec une enveloppe budgétaire de 71 millions dirhams (MDH), à laquelle l'INDH a contribué à hauteur de 34 MDH, a précisé M. El Barkouki, notant que plusieurs opérations à fort impact ont également été menées dans ce sens, notamment le financement de la gestion de nombre de projets, en plus du soutien des associations oeuvrant dans le domaine.

Dans le cadre de la phase III de l'INDH et après un diagnostic précis de la situation, le nombre des catégories ciblées par les projets de lutte contre la précarité a été élargi, passant de 7 à 11, a-t-il expliqué, faisant savoir que ces nouvelles catégories comprennent notamment les personnes souffrant d'addiction et celles atteintes du virus de l'immunodéficience humaine (VIH/Sida).

Il a également annoncé la mise en place de 16 projets et d'une grande opération s'inscrivant dans le cadre du programme pluriannuel de l'INDH 2021-2022, visant à améliorer la situation des personnes en précarité.

Le nombre de bénéficiaires des différents projets mis en place et opérations menées dans le cadre du programme de lutte contre la précarité a atteint 6.300 au niveau de la préfecture de M'diq-Fnideq, a ajouté M. El Barkouki, mettant en avant l'impact positif de ces projets ayant permis l'émergence d'un tissu associatif local pionnier au niveau national en matière de soutien des catégories précaires, et ce grâce à l'INDH et la convergence de ses projets avec les programmes des départements gouvernementaux concernés et des collectivités territoriales.

Le centre d'accueil des personnes âgées de Fnideq, à titre d'exemple, vient répondre aux besoins d'une catégorie de citoyens qui s'est trouvée à la rue, sans prise en charge ni capacité à travailler.

Cette infrastructure, inaugurée en 2019, est le fruit des efforts de l'INDH et de ses partenaires, a affirmé le directeur du centre, Hammou Rehmani, relevant que cet espace a une capacité d'accueil de 56 lits, dont la moitié est dédiée aux femmes, et comprend ainsi des chambres, un restaurant, une cuisine, une salle de prière et des locaux sanitaires.

Ce centre est un exemple concret de l'intérêt porté par nombre d'acteurs locaux, de partenaires et de bienfaiteurs aux projets de l'INDH, mis en place au service des catégories précaires dans la préfecture de M'diq-Fnideq, a-t-il estimé, notant que l'Association islamique de bienfaisance et de bonne volonté veille à la gestion du centre et au recrutement du personnel, et ce en coordination avec l'Entraide nationale et le Conseil préfectoral.

Par ailleurs, M. El Barkouki a expliqué que ce centre, dont les travaux de construction avaient été lancées en 2016 avec une enveloppe budgétaire globale de 7 MDH, vise à assurer la prise en charge nécessaire aux personnes âgées (plus de 60 ans) qui se retrouvent sans domicile, faisant savoir que l'INDH a participé, dans le cadre du programme de lutte contre la précarité, à hauteur de 4 MDH à la mise en oeuvre de ce centre.

Les personnes en charge du centre tiennent à répandre une atmosphère sociale chaleureuse parmi les pensionnaires en gardant les portes toujours ouvertes pour les familles souhaitant rendre visite à leurs proches, en plus de prendre des initiatives sociales durant les fêtes (Aïd Al Adha, Ramadan ... ) afin de créer une ambiance familiale, de manière à ce que les résidents ne se sentent pas seuls.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X