Tunisie: Météo - L'INM appelle à la vigilance en raison de la canicule annoncée pour ce week-end

Tunis — Une importante montée des températures est prévue pour ce week-end et lundi, où les maximales dépasseront les moyennes saisonnières de 4 à 9 degrés dans la plupart des régions, a indiqué vendredi, à l'agence TAP, l'ingénieur prévisionniste et Chef du service des prévisions-médias à l'Institut National de la Météorologie, Mehrez Ghannouchi.

Les températures maximales atteindront 40 à 44 degrés dans la plupart des gouvernorats, dépassant ainsi, les moyennes saisonnières du mois de juillet qui sont généralement comprises entre 30 et 39 °C. «Dans le gouvernorat de Tunis, les températures atteindront 42 à 43 degrés à l'ombre, sachant que la moyenne saisonnière pour ce gouvernorat pour le mois de juillet se situe à 33 °C ». a-t-il précisé.

L'ingénieur a rappelé que « les températures sont généralement relevées à l'ombre et ne tiennent pas compte de l'ensoleillement. Pour obtenir les températures au soleil, il faut ajouter 5 à 6 degrés. Ainsi, les températures ressenties en plein soleil s'approcheront de 50 °C dans plusieurs gouvernorats (Béja, Jendouba, Bizerte, le Kef, Tozeur, Kebili, Gafsa, Tunis ... ).

Et d'expliquer que « malgré cette vague de chaleur, il n'y aurait probablement pas de records de températures durant les jours qui viennent. On parle de températures record en juillet, lorsque les maximales varient entre 45 et 50 °C à l'ombre ».

Ghannouchi Il a également, fait savoir que cette augmentation des températures sera de moindre importance dans les régions côtières Est, notamment le Cap-Bon, Sousse, Monastir, Mahdia, Sfax et Gabès ou les températures maximales varieront entre 34 et 39 degrés.

L'ingénieur de l'INM a expliqué cette hausse du mercure par l'arrivée en Tunisie de masses d'air sahariennes, indiquant qu'une légère baisse des températures sera enregistrée à partir du milieu de la semaine prochaine.

Il a, en outre, indiqué que cette vague de chaleur coïncide avec l'avènement de la saison d'Aoussou, (25 juillet-2 septembre) ou la saison de la Canicule, selon le calendrier berbère.

Il a ainsi, invité les citoyens à éviter de s'exposer au soleil pendant les pics de chaleur (entre 11h et 15h), faisant remarquer que « l'objectif de la vidéo publiée par l'INM sur les réseaux sociaux, est d'alerter sur cette montée des températures et de sensibiliser quant à la nécessité d'éviter les risques de s'exposer au soleil ».

Ghannouchi a rappelé que de fortes montées de températures ont été aussi , enregistrées au mois de juin où un record a été enregistré le 30 juin 2021 à Tozeur (49 °C), soulignant que la fréquence des masses d'air sahariennes a augmenté ces dernières années en raison du réchauffement climatique.

Il a, par ailleurs, souligné que ce phénomène n'est pas spécifique à la Tunisie et que des périodes de canicule ont également été enregistrées au Canada et en Europe, ces dernières années.

S'agissant du mois d'août, l'ingénieur de l'INM a précisé que les prévisions météo sont généralement de court terme et que la marge d'erreur devient plus importante pour les prévisions à moyen et long termes, préférant ne pas se prononcer sur les prévisions relatives au mois d'août.

IG

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X