Algérie: Lancement du portail électronique "Moussahama'tic" de déclaration et du paiement en ligne

Oran — Un portail électronique, dénommé "moussahama'tic", permettant aux contribuables relevant des recettes des impôts de procéder à la déclaration et au paiement en ligne, a été lancé officiellement, jeudi, à Oran, par la directrice générale des impôts, Mme Amel Abdelatif, en présence des cadres de l'administration fiscale, des contribuables et d'établissements bancaires.

"Le contribuable, peut, désormais, pour l'accès au service, déclarer et payer à distance via «moussahama'tic»", a indiqué à l'APS, Mme Amel Abdelatif, expliquant que les télé-procédures se feront concomitamment et le paiement en ligne s'effectuera suivant la carte interbancaire (CIB) ou la carte Edahabia, par débit direct".

Cette opération entre dans le cadre de la diversification des moyens de paiement d'impôts et taxes, et la modernisation des serivices te de prestations en la matière, en attendant la mise en place sur le territoire nationale, des centres des impôts et du déploiement du système d'information «Jibaya'tic», a-t-elle ajouté, faisant savoir que le paiement par carte interbancaire a été plafonné à 5 millions DA, dans un premier temps, et sera réviser en hausse au besoin.

Le choix d'Oran, comme site pilote a été délibéré, a précisé la DG des impots, dans une déclaration à l'APS, en faisant remarquer que la wilaya d'Oran ayant deux recettes Oran-Est et ouest, ne dispose pas encore de centres des impôts (CDI) ou encore d'un centre de proximité des impôts (CPI) et ce, pour améliorer la qualité des services.

Lire aussi: Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021

Cette opération de déclaration et de paiement en ligne sera généralisée aux "Jibaya'tic" à travers les wilayas ne disposant de centres des impôts, pour accéder à la télé-déclaration et le télé-paiement, un palliatif pour éviter aux contribuables de se regrouper au niveau des recettes, les trois derniers jours du mois en raison de la situation sanitaire liée au contexte du coronavirus.

A signaler que la population fiscale d'Oran-Ouest est de 9540 contribuables au régime réel et de 35350 contribuables soumis au régime d'impôts forfaitaire unique (IFU), tandis que la population fiscale d'Oran-Est, est de 11.864 , soumise au régime réelle et de 40.972, au régime forfaitaire unique.

Pour rappel, cette opération de télé-procédures a été effectuée, aujourd'hui avec succès, au niveau de l'hôtel des finances d' Oran, en présence d'un nombre de contribuables, après souscription et envoi sur

place d'un dossier de déclaration en ligne et de paiement en ligne.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X