Algérie: L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation

Alger — L'ambassadeur d'Algérie en France, M. Mohamed-Antar Daoud a déposé, au nom du gouvernement algérien, une plainte pour diffamation auprès des instances judicaires françaises à l'encontre de Reporters sans frontières (RSF).

Cette action en justice porte sur l'assertion contenue dans le communiqué publié par RSF le 19 juillet 2021 sur son site web officiel, selon laquelle l'Algérie figure parmi les pays en possession du logiciel Pegasus et qu'elle l'utiliserait pour espionner d'autres parties.

Respectueux des libertés fondamentales, individuelles et collectives garanties par la Constitution algérienne et fidèle aux principes régissant les relations internationales, "notre pays dément formellement ces accusations", a-t-on ajouté de même source.

Le ministre de la Communication, Ammar Belhimer, avait répondu en avril 2020 à RSF qui avait publié un rapport sur la liberté de la presse en Algérie. Le ministre a indiqué que l'Etat soutient "puissamment" la liberté de la presse qui n'a de limite que celle de l'éthique et du droit.

"On sait que RSF, bien que ce soit une ONG, est un élément de la chaine d'expression du soft power français à travers le monde ", a-t-il ajouté, soulignant que l'ONG "bénéficie du soutien, sous une forme ou sous une autre de l'AFD, l'Agence française de développement, de TV5 et de TV5 Monde, chaines de l'Audiovisuel extérieur français, de Radio France, de la Fondation de France, de l'entreprise publique EDF, du ministère de la Culture, du Conseil de l'Europe, de l'Instrument européen pour la démocratie et des droits de l'Homme (IEDDH) et, aux Etats Unis, de la Fondation Ford, de l'American Express et, surtout, de la NED, la fameuse National endowment for democracy, le cheval de Troie par excellence des révolutions colorées dans le monde, Maghreb et monde arabe en première ligne".

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X