Togo: A part le dialogue, on ne voit rien d'autre

23 Juillet 2021

Le dialogue entre la majorité et l'opposition n'est pas la panacée pour régler les problèmes politiques au Togo.

C'est le point de vue exprimé vendredi par l'opposante Brigitte Adjamagbo-Johnson, coordonnatrice de la DMK (Dynamique Mgr Kpodzro) au micro d'une radio privée.

'Ces discussions, ces concertations n'ont servi à rien. Nous savions que, de la manière dont on voulait procéder, les discussions ne donneraient rien ; nous savions que nous serions face à des faux-fuyants ; nous savions que nous ferions face à une résistance terrible du régime qui veut se maintenir', a-t-elle déclaré.

Selon elle, le récent dialogue baptisé CNAP n'a servi à rien.

Mais Mme Adjamagbo-Johnson ne propose aucune alternative à ce qu'elle considère être un échec.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X