Ile Maurice: Courriers suspects - Les enveloppes suspects contenaient de la «cendre sacrée »

Le mystère de la poudre blanche envoyée par courrier à la Government House a été résolu hier et la personne arrêtée par la CID. Elle dit avoir envoyé de la cendre rituelle aux ministres car elle apprécie leur «bon travail».

La personne qui a envoyé des enveloppes contenant une poudre blanchâtre à la Government House a été identifiée. Il s'agit d'une habitante de Crève-Coeur qui a été interpellée par la CID de Port-Louis. La femme, âgée de 50 ans et qui ne serait pas saine d'esprit, a avoué être l'expéditrice des colis. Elle a expliqué que c'est du «Vibhuti» (de la cendre recueillie lors de rituels hindous). L'expéditrice a été retracée grâce à des images de caméras de surveillance. L'habitante de Crève-Coeur a expliqué avoir envoyé ce produit car elle appréciait les ministres qui faisaient du bon travail. C'est pour cela qu'elle a fait une prière pour eux et a envoyé les enveloppes.

En attendant ce dénouement et les résultats des analyses du laboratoire médico-légal, les commentaires allaient bon train concernant les lettres suspectes reçues à la Government House. Il se pourrait qu'un plaisantin se soit amusé à faire peur en envoyant par la poste de la poudre pour bébé ou de la farine dans les enveloppes, avait suggéré une source policière. Vu le sérieux de cette affaire, la police de Pope Hennessy a été alertée et la Criminal Investigation Division de Port-Louis Sud a été appelée pour prêter main forte dans l'enquête.

Pour rappel, dans la journée du jeudi 22 juillet, un policier qui agissait comme «mail bomb officer» a consigné une déposition après avoir réceptionné des enveloppes contenant de la poudre blanche. Les colis ont été soumis au scan. Le policier dit soupçonner que les enveloppes contiennent des produits nocifs. Il dit n'avoir subi aucune brûlure ni aucun effet secondaire lorsque la substance est tombée sur son visage et son pantalon.

Les cinq enveloppes suspectes, de format A4, ont été affranchies du bureau de poste de MontagneLongue avec des timbres de Rs 10 et était adressées à plusieurs ministres dont Soodesh Callichurn et Kailesh Jagutpal et au chef du gouvernement, Pravind Jugnauth. Les enveloppes ne contenaient pas le nom de l'expéditeur. Ce n'est pas la première fois qu'un colis suspect rempli de poudre atterrit à la Government House. Selon nos informations, dans le passé alors que le PTr était au pouvoir, il y a eu un cas similaire. A l'étranger, en avril de cette année, un courrier suspect contenant de la poudre blanchâtre avait été envoyé au cabinet du Premier ministre belge.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X