Madagascar: Nouvelles séries OSE - Former d'abord les formateurs

Les nouvelles séries OSE sont en phase expérimentale. Les écoles catholiques estiment qu'il faut d'abord former les formateurs.

L'intégration de la nouvelle série OSE au niveau des écoles privées requiert la spécialisation des enseignants. Pour les écoles catholiques, Une formation particulière pour les enseignants est très importante. « Ce que nous proposons c'est de pouvoir avancer dans la formation des formateurs avant d'enseigner les matières de base de la nouvelle série », indique Père Jules Ranaivoson, directeur nationale des écoles catholiques (DINEC). Au niveau de certaine circonscription scolaire, les lycées catholiques ont été invités à intégrer cette nouvelle série. « Il a été dit que toutes les écoles catholiques devront les appliqués. Les enseignants qui sont spécialisés pour les nouvelles matières manquent. Les enseignants de la matière Histoire Géographie devront prendre en charge ces lycéens alors qu'ils n'ont pas été encore formés », évoque le Père Jules Ranaivoson.

Programme d'étude

Pour le DINEC, il est indispensable de pouvoir former les enseignants tant sur les formations internes que sur les formations pédagogiques. « Comme l'on sait, près de cent soixante-dix-huit lycées ont fait l'objet de lycées pilotes pour la série OSE. Actuellement, seulement quelques écoles privées ont pu intégrer dans la mise en œuvre de cette nouvelle série. Nous attendons encore les modules de formation, le programme d'étude sur ces matières. Par ailleurs, l'objectif par rapport à cette réforme est très important », enchaîne Père Jules.

La formation de formateurs avancée par les écoles catholiques sera suivie en interne. « Lorsque le programme d'étude sera achevé, nous passons par une réflexion avec le ministère de tutelle en ce qui concerne les modules de formation. Nous souhaitons qu'après cette réflexion, le passation de cette module de formation se fera pour les écoles privées surtout pour la matière science économique et sociale », indique le responsable. Pour cette année, les premiers lycéens vont passer le baccalauréat pour la session 2021. Près de deux milles candidats ont choisi la nouvelle série pour cette session dans toute la grande île. En mai 2020, le recrutement de trois cent cinquante enseignants spécialisés sur la matière SES a été lancé.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X