Sénégal: Matam / Présidence de la fédération de football Sénégal - Le renouveau butte sur le consensus

24 Juillet 2021

Mady Touré, président de Génération Foot en campagne pour le poste de président de la fédération de football, à la quête du suffrage des acteurs du football à travers un programme qui plaide « le renouveau du football sénégalais», n'a pas pu lors de sa visite dans la région de Matam, communiquer avec les acteurs du coin. Les membres du comité exécutif de la ligue régionale de football qui se sont retrouvés au cours d'une réunion élargie à tous les présidents de club affiliés à la fédération sénégalaise de football, ont mis à profit leur rencontre pour déclarer leur soutien au consensus issu de l'assemblée générale.

La rencontre de partage avec les acteurs du monde sportif de la région programmée hier, vendredi 23 juillet au niveau d'un hôtel dans la commune de Ourossogui, par Mady Touré, président de Génération Foot en campagne pour le poste de président de la fédération de football, n'a pu se tenir à cause de l'absence des présidents de club affiliés à la fédération sénégalaise de football. Une situation qui, de l'avis de Talla Fall, directeur de campagne du président de Génération Foot proviendrait des instructions de certains responsables fédéraux de la fédération sénégalaise de football. « Nous rendons un vibrant hommage aux habitants de Matam qui nous ont bien accueillis, jusqu'au moment où nous devions rencontrer les dirigeants de club, dont certains ont accepté de venir rencontrer le président Mady Touré avec qui, ils ont échangé. D'autres par contre n'ont pas été autorisés à venir le rencontrer sur instruction de certains responsables fédéraux de la fédération sénégalaise de football », a-t-il fait savoir.

En l'occurrence, poursuit-il, « monsieur Samba Ndiaye qui est le président de la ligue régionale de football, a tenu une réunion pour s'opposer à la venue de certains présidents de club pour venir écouter le président sur ce qu'il propose sur le renouveau du football sénégalais ». Avant d'ajouter, « nous avons été reçus par des autorités territoriales comme le maire de la commune de Matam et le président du conseil départemental de Ranérou qui ont eu l'amabilité de nous écouter et d'échanger avec nous. J'espère que les autres comprendrons que les enjeux, ce ne sont pas des problèmes crypto personnels mais plutôt un programme pour le développement du football sénégalais ». Etant d'avis, qu'au moment où l'on parle du développement du football sénégalais, qu'on devrait pouvoir écouter tous les candidats potentiels ou déclarés, le directeur de campagne a relevé devant la presse, l'importance du programme de son candidat qui plaide pour le « renouveau du football sénégalais ». Selon lui, ce programme qui se décline en sept points ambitionne de créer la rupture, en mettant en orbite une nouvelle gouvernance, une politique de développement et une politique de marketing, et en développant les infrastructures et le football féminin... En plus de la mise en place d'un accord quadripartite (fédération, collectivités locales, État et FIFA), c'est aussi celle d'une politique sociale qui est visée. « On ne peut pas ignorer le volet social.

Et quand on voit aujourd'hui comment ont fini certains internationaux, comment ont fini certains présidents de la fédération sénégalaise qui sont dans l'oubli total, quand on voit aussi comment ont fini certains acteurs qui nous ont fait rêver pendant des années et des années , le président Mady, a pensé à mettre plusieurs choses en place à savoir une fondation et une mutuelle de santé pour pouvoir au moins gérer toutes ces personnes pendant les périodes les plus difficiles, c'est-à-dire à la retraite... On peut aller très loin dans une vision qu'il a, et qu'il a déroulée avec Génération Foot en montrant qu'il était aujourd'hui possible de transformer ce monde du football sénégalais », a-t-il déclaré.

Les clubs de la région de Matam, pour un soutien définitif de la candidature du président Augustin Senghor

Les membres du comité exécutif de la ligue régionale de football qui se sont retrouvés au cours d'une réunion élargie à tous les présidents de club affiliés à la fédération sénégalaise de football, ont mis à profit leur rencontre pour déclarer leur soutien à l'ancien président Augustin Senghor.

Appréciant la réunion comme un moment important de partages et d'informations par rapport à la situation nationale, Mamadou Ndiaye dit Samba Ndiaye président de la ligue régionale de football, a sans détour, exprimé l'engagement et la détermination du comité exécutif de reconduire l'ancien président à la tête de la fédération ainsi que le ministre Abdoulaye Sow aux commandes de la ligue de football amateur . « C'est un moment important et c'est pourquoi tous les présidents de club ont exprimé leur satisfecit face aux résultats acquis sous le magistère du président Senghor. Partant de cela, nous avons à l'unanimité, nous clubs de la région de Matam, opté pour un soutien définitif de la candidature du président Augustin Senghor à la présidence de la fédération sénégalaise de football et celle du ministre Abdoulaye Sow à la tête de la LFA », a-t-il déclaré. Un signal fort, de son avis, que la région de Matam, dans un même élan d'unicité, se positionne à réaffirmer son ancrage « au dynamique consensus voulu par l'assemblée générale ». « Nous soutenons le consensus qui a été déjà acté. Le constat étant qu'il y'a qu'un seul acteur du monde sportif qui s'est auto proclamé candidat. Mady Touré a manqué au rendez-vous national et c'est pour cela que nous avons jugé légitime de ne pas le rencontrer », a-t-il conclu.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X