Congo-Brazzaville: Réforme de l'État - Le personnel formé sur le fonctionnement du ministère

Le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la Réforme de l'État, Luc Joseph Okio, a organisé un séminaire d'orientation interne à l'attention du personnel de son ministère. Les travaux ont été coanimés par deux experts nationaux Daniel Mikayoulou et Firmin Kitsoro Kinzouza.

Le séminaire a rassemblé soixante-dix cadres et agents du ministère de la Réforme de l'Etat. Ils ont suivi sept communications, à savoir : « Vision et style de leadership du ministre, valeurs et principes » par Luc Joseph Okio, ministre délégué auprès du Premier ministre ; « Bilan synthèse de la réforme de l'État en République du Congo » par Fred Rychel Guembot, directeur général de la réforme de l'État par intérim ; « Travail en équipe : jeu de rôle » par Dr Firmin Kitsoro Kinzounza, expert et consultant international en management ; « Mission et fonctions essentielles du ministère » ; « Activités prioritaires du ministère de juin à décembre 2021 et pour les cinq prochaines années » ; « Orientations pour la révision du plan stratégique de la réforme de l'État » par Fred Rychel Guembot.

A l'issue de ces communications, les préoccupations des participants ont porté, entre autres, sur les garanties que le ministre doit avoir de la part du président de la République, du Premier ministre et des autres ministres dans le cadre de la mise en œuvre des réformes afin de lever tous les obstacles éventuels ; la stratégie que le ministre délégué entend mettre en œuvre pour atteindre les objectifs assignés à la réforme de l'État ; le logiciel mental à mettre en œuvre dans le cadre de la réforme de l'État ; le manque de fondement théorique de la réforme de l'État dans la communication qui traite du bilan de la réforme de l'État en République du Congo ; la stratégie de communication à promouvoir dans le domaine de la réforme de l'Etat ; la communication entre le ministre et ses collaborateurs et la nomination des cadres aux postes de responsabilité ...

A ces préoccupations, le ministre, l'exposant et les co-animateurs ont apporté les éléments de réponse ci-après : s'agissant de la question des garanties soulevée par certains participants, le ministre a relevé qu'il bénéficie de la confiance du président de la République et du Premier ministre, pour sa nomination à ce poste. Mais il y a aussi son expérience personnelle, ce sont là autant des atouts qui lui permettront de lever bien des obstacles et atteindre les résultats.

Quant au concept de logiciel mental, le Dr Kinzounza a porté la clarification. Pour lui, ce concept contient deux mots clefs : « logiciel » qui renvoi à un programme et « mental » qui renvoi à des habitudes, des mentalités. « Or, notre logiciel mental a été programmé vers la destruction, il nous faut reprogrammer notre logiciel pour aller vers la construction. C'est-à-dire bannir les mentalités qui tirent vers la régression pour se focaliser vers les habitudes qui vont vers le progrès », a expliqué le Dr Kinzounza.

La modernisation de l'action publique est la mère de toutes les réformes

En ce qui concerne la stratégie de communication que le ministère doit promouvoir en matière de la réforme de l'État, il a été envisagé que : les cadres du ministère en charge de la réforme de l'État fassent preuve d'exemplarité dans l'accomplissement de leurs missions ; la création de cellule de communication et de site web, l'élaboration des dépliants et de divers supports et même le recours aux « boites à idées » pour recueillir les suggestions des agents et des usagers autant des moyens pour promouvoir la visibilité et la lisibilité du ministère en charge de la réforme de l'État.

Selon Luc Joseph Okio, la modernisation de l'action publique qui est la mère de toutes les réformes requiert davantage des moyens adaptés aux attentes des citoyens. En effet, le pari de la modernisation ne saurait être atteint sans une administration véritablement performante débarrassée des antivaleurs qui la gangrène. « Il nous faut donc intégrer la culture de l'éthique mais aussi du numérique qui est l'un des paradis de l'action publique au service du citoyen. Je vous invite pour cela à vous investir davantage dans le travail bien fait afin de propulser le pilotage exceptionnel de la réforme de l'État dont la stratégie politique a été fixée par le président de la République, chef de l'État, Denis Sassou N'Guesso, dans son projet de société "Ensemble poursuivons la marche" », a souligné le ministre.

Après avoir posé les bases de leur action à travers ce séminaire, il est impérieux d'impulser avec méthode, sous la conduite du Premier ministre chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso, les réformes pertinentes et d'en mesurer les effets et l'impact attendu par les citoyens. Le plan stratégique de la réforme de l'État en cours d'élaboration servira de boussole, a-t-il conclu.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X