Afrique: Tokyo 2020 - Julius Ssekitoleko en détention après son retour en Ouganda

Disparu le 16 juillet dernier dans la région d'Osaka à l'arrivée de la délégation ougandaise au Japon, Julius Ssekitoleko ne restera pas impuni après sa fugue.

Finalement retrouvé après sa tentative de rester définitivement au pays du soleil levant et renvoyé chez lui, l'athlète a été cueilli par des personnalités des ministères des Affaires étrangères et des sports ougandais à son arrivée à l'aéroport d'Entebbe le vendredi 23 juillet.

Samedi, Julius Ssekitoleko a passé sa deuxième nuit en détention à en croire les médias locaux. Alors que des internautes s'interrogent sur les raisons légales d'un tel traitement, le ministère des Affaires étrangères a déclaré, dans un communiqué officiel, que l'intéressé avait « violé le code de conduite » de l'équipe olympique ougandaise et allait recevoir un soutien psychologique.

Grand espoir de l'Ouganda en haltérophilie, Julius Ssekitoleko, 20 ans, a récemment remporté la médaille de bronze au championnat d'Afrique de la discipline.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X