Cote d'Ivoire: Jeux olympiques 2021/Football - Les Eléphants ont le niveau, la légitimité et un destin pour s'imposer...Le score fut un match nul (0-0)

25 Juillet 2021

Le tonnerre va certainement gronder au Japon dans ce match Côte d'Ivoire vs Brésil qui donne l'occasion aux Elephants olympiques de se donner les moyens pour s'imposer devant les Auriverdes, ce dimanche 25 Juillet 2021 (à partir de 8h30 Gmt), les Eléphants de Côte d'Ivoire se sont séparés avec le Brésil sur un score de zéro but partout.

Ils ont le niveau...

Cette deuxième journée des matchs de poule, va être portée par l'affrontement au sommet du groupe entre la Côte d'Ivoire et le Brésil. Il a fallu une victoire (2-1), certes étriquée ô combien importante pour se donner de la confiance et se lancer de la meilleure des façons dans le tournoi. Gagner son premier match, fut-ce sur l'Arabie Saoudite et attendre le Brésil (éclatant vainqueur 4-2 sur l'Allemagne) pour la seconde étape, est le meilleur agenda qui puisse se présenter aux Eléphants espoirs. Une victoire - une seule - fera changer le cours de l'histoire du football. Ce ne sera pas trop dire une victoire historique qui renversera totalement la tendance mondiale. Il ne faudrait surtout pas se mettre à l'esprit l'idée de revanche de la Coupe du monde des seniors 2010 où le Brésil prenait le meilleur (3-1), avec l'aide d'une main non sifflée du malicieux Luis Fabiano, sur la génération Didier Drogba, Yaya Touré, Copa Barry, Tiené Siaka " Chico "...

Mon avis sur le jeu des Brésiliens est qu'ils aiment aspirer l'adversaire par des passes courtes et rapides (pour l'attirer vers le milieu de terrain), puis ils se projettent très vite sur les côtés (les ailes). Du côté ivoirien, si les deux milieux bloqueurs anticipent vite (et surtout apportent un vrai soutien à Franck Kessié sur les offensives ), ils seront top dans le secteur médian. Avec un autre milieu de terrain box to box à ses côtés, Franck Kessié aura besoin d'être épaulé efficacement. Il faudra donc densifier ce secteur de jeu ... et les latéraux doivent être top aussi défensivement qu'offensivement... Les Brésiliens peuvent avoir plus de fraîcheur physique (parce qu'ils ont eu une meilleure préparation)... Mais, des qualités collectives et surtout les grosses individualités...chez les Eléphants olympiques peuvent faire la différence.

Ils ont la légitimité...

Il est vrai que le Brésil traîne son nom et sa réputation qui n'est plus forcément celle d'antan. Il est aussi vrai que le Brésil s'appuie sur le lobbying des médias internationaux et le dynamisme de sa fédération nationale pour continuer à imposer son football dans le subconscient des sportifs du monde entier. Il est enfin vrai que c'est le tenant du titre qui va défendre farouchement son trophée (vainqueur en 2016 et finaliste en 1984,1988 et 2012).

Il est plus que vrai que traditionnellement, le talent individuel des footballeurs ivoiriens n'a rien à envier à ceux de la sélection Auriverdes. Doués, ils le sont ! Techniques, ils le sont également. Pensionnaires des grands clubs européens, ils le sont beaucoup plus ! Ils ont donc cette légitimité pour jouer crânement leur chance. Les stars sont au rendez-vous (dans chaque camp), les certitudes et les incertitudes sont plus que jamais palpables. Ce match est d'une extrême fragilité pour les deux équipes. Que manque t-il aux Eléphants espoirs pour ne pas tomber dans un optimisme béat ? Il s'en faudra de beaucoup... Le plus important, évidemment : une équipe ivoirienne conquérante à tout bout de champ, solidaire entre les lignes, performante... et de la fraîcheur physique.

Ils ont un destin...

Le sort de l'Afrique s'était déjà orienté (dans des précédentes éditions) sur le Nigeria et le Cameroun, les deux pays du continent ayant remportés par le passé, des médailles d'or de la catégorie masculine.

Alors que l'équipe de Côte d'Ivoire avance lentement et presque sûrement, ses joueurs affûtent leurs armes loin des regards. Ils ont gardé le silence afin de se concentrer sur l'essentiel pour sauver une situation tourmentée par une phase de préparation (au risque de se répéter) non préparée... Que ce soit sur le terrain de l'entraînement que dans les coulisses. Ils savent tout de même qu'ils doivent sortir le grand jeu au Japon. Ce tournoi olympique de 2021 est le leurs. Ils sont face à leur destin. Leur mission immédiate est de rendre leur jeu plus dynamique face au Brésil. Afin qu'ils donnent toute leur splendeur habituelle. C'est aussi un groupe qui, petit à petit, s'est affermie dans cette circonstance de vie. L'équipe des Eléphants olympiques que nous nous apprêtons à (re) découvrir est une copie assez conforme de l'idée qu'on doit continuer de se faire d'elle : solide, créatrice, compensant ses faiblesses par beaucoup de cœur et de générosité... capable de faire exploser n'importe quelle défense.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X