Algérie: Constantine - Un projet touristique aux perspectives prometteuses à Ain Abid

Constantine — Des structures conjuguant détente et découverte des spécificités agricoles de la région, ont été réalisées au sein de l'exploitation agricole "Noureddine Sahraoui", dans la commune d'Ain Abid (40 km au Sud-est de Constantine), dans la perspective de matérialiser un projet inédit de création d'un village agrotouristique dans cette région.

Ces nouvelles structures incluent des installations destinées à la présentation des activités agricoles et de nouvelles expériences comme la culture du colza, des espaces dédiés au sport et aux divertissements, à l'hébergement, la restauration, l'accueil des sélections nationales et étrangères d'équitation et d'autres réservés aux touristes et aux familles venant de différentes régions du pays, a indiqué le propriétaire de cette exploitation, Faouzi Sahraoui.

L'exploitation renferme également des structures d'accueil modernes d'une capacité de 60 lits réalisées dans un délai de quatre mois, conformément aux critères des chambres d'hôtel 4 étoiles, alliant calme et vue sur la nature qui assurent aux athlètes une récupération rapide et procurent aux touristes des moments agréables de quiétude et de détente.

Une salle de restauration pour 250 personnes a été, en outre, réalisée suivant une architecture moderne à base de bois et de pierre bleue en symbiose avec l'environnement naturel et la vocation de l'exploitation agricole, a relevé Sahraoui.

Il a ajouté, dans ce contexte, que ces installations sont capables d'accueillir un grand nombre de touristes et de cavaliers participant aux championnats et manifestations équestres organisés dans la région, à l'instar du récent stage de la sélection nationale d'équitation, du concours national de saut d'obstacles et le championnat international d'équitation organisé auparavant et auquel avaient participé 14 pays.

Promouvoir la destination Constantine

Ayant réussi en 2016 à ressusciter la tradition séculaire de l'élevage du cheval Barbe à l'Est du pays, les gestionnaires de cette exploitation ont multiplié la reproduction d'autres races chevalines dont la race arabe et créé ainsi le club équestre "l'Etoile de l'Est".

Cela, en plus d'autres activités comme le développement de la céréaliculture, l'élevage bovin, l'élevage de diverses espèces de volailles et les animaux de la ferme, l'apiculture en plus de la création de structures visant à promouvoir le tourisme agricole.

M. Sahraoui ambitionne à présent de concrétiser le projet de village touristique au sein de sa ferme pilote, notamment l'aménagement de structures d'hébergement d'une capacité de plus de 250 lits avec plusieurs piscines, un parc de jeux aquatiques, un parc animalier, des installations pour les sports de plein air, des structures culturelles et récréatives en plus d'activités comme les promenades à cheval, à vélo, en moto et en quad.

Ce village touristique ouvrira "prochainement" ses portes aux visiteurs et aux familles qui y trouveront les structures d'accueils nécessaires implantées dans un décor naturel au milieu de paysages enchanteurs, a assuré cet investisseur.

Le même responsable a ajouté que projet viendra couvrir le déficit en matière de structures touristiques et de loisirs dans la daïra d'Ain Abid, en augmentant la capacité d'hébergement et de restauration dans la région, rappelant que la direction locale du tourisme veille à encourager et accompagner pareils projets ambitieux qui contribuent au développement du secteur et à la promotion de la destination Constantine.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X