Algérie: Hausse du nombre de détenus ayant obtenu le Baccalauréat à +45,65%

Alger — Le nombre des détenus ayant obtenu le baccalauréat (session 2021) a connu une hausse de 45,65% par rapport à l'année dernière, et l'Etablissement de rééducation et de réadaptation d'El-Menéa occupe la première place en nombre de candidats admis, a indiqué dimanche un communiqué du ministère de la Justice.

Le nombre de détenus ayant décroché le baccalauréat, session 2021, s'élève à 1983, en hausse par rapport à l'année précédente de 45,65%, soit 554 lauréats en plus, a précisé le communiqué.

Le plus grand nombre des candidats admis a été enregistré au niveau de l'Etablissement de rééducation et de réadaptation d'El-Menéa avec 187 admis, selon la même source.

Par ailleurs, la plus grande moyenne chez la catégorie masculine a été enregistrée à l'Etablissement de rééducation et de réadaptation de Chlef avec 17,21, alors que la meilleure moyenne chez la catégorie féminine a été enregistrée à celui d'Ain Tedles (Mostaganem) avec 16,75.

La session de juin 2021 a enregistré la participation de 4344 candidats détenus, soit une hausse de 35,87% par rapport à la session de l'année. Il s'agit de 4253 détenus et de 91 détenues répartis à travers 47 établissements pénitentiaires, agréés par le ministère de l'Education nationale comme centres d'examen.

Les cours de soutien ont été assurés par 1061 encadreurs au profit de 35.922 détenus scolarisés dans les différents cycles, en l'occurrence 28917 détenus à l'enseignement à distance, 52 en enseignement supérieur et 6953 en alphabétisation.

Les épreuves du baccalauréat pour les candidats détenus ont été supervisés par l'Office national des examens et concours (ONEC) et encadrés par des enseignants du secteur de l'Education, conformément aux dispositions de la Convention signée entre le ministère de la Justice et celui de l'Education nationale.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X