Afrique: Boxe arabe - Le Grand prix de Russie une fois de plus reporté

La compétition a été une fois de plus reportée à une date ultérieure pour la troisième fois, à cause de la pandémie de la Covid-19, qui a une fois de plus eu raison de la volonté des dirigeants russes à organiser du 27 juillet au 10 août, le Grand prix de Russie de la boxe arabe.

Le Grand prix de Russie était au départ prévu du 21 avril au 1er mai, avant d'être repoussé au 27 juillet. Il devrait mobiliser plus 500 athlètes venus de tous les coins du monde pour disputer les 244 titres mis en jeu. Les Fédérations internationale et africaine comptent énormément sur cette compétition pour assurer la promotion de la discipline tout en permettant d'atteindre un niveau élevé.

Malheureusement, la situation sanitaire à Moscou reste préoccupante. Les cas d'infections inquiètent. Jusqu'au 11 juillet, la Russie enregistrait un nombre record de décès dû au coronavirus en une seule journée. Au fil des jours, la hausse des contaminations devient importante. Les autorités n'ont qu'une explication à donner à la récente recrudescence des infestions et des décès. Elle est bien entendu due à la propagation de la variante Delta du doronavirus, considérée comme la plus contagieuse et difficile à soigner.

En juin, les autorités de plusieurs régions russes, dont Moscou et ses environs, avaient rendu la vaccination obligatoire de plusieurs groupes d'employés, en prévoyant des sanctions en cas de manquement. Des mesures supplémentaires ont été prises à Moscou, telles que des restrictions sur la fréquentation des restaurants, lieux de divertissement et centres sportifs. Les organisateurs de ce Grand prix, qui ne savent plus comment faire face à une telle force, ont revu leurs stratégies.

« Face au développement de la pandémie de Covid-19 à Moscou et à la dégradation de la situation sanitaire en Russie, les autorités ont décidé de la suspension provisoire des événements et divertissements de masse. Par conséquent, le Grand prix de Russie, prévu du 27 juillet au 10 août a été reporté à une date ultérieure », a déclaré le président Eric Ella Bekale.

Le président de la Fédération africaine de la boxe arabe qui reste, toutefois, optimiste quant à l'organisation dans les mois prochains, a souhaité que ce report n'entame pas la motivation et le dynamisme dont les athlètes africains ont fait preuves ces derniers mois. Des nouvelles orientations, a-t-il dit, leur seront communiquées dans un bref délai.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X