Madagascar: Projet d'attentat contre Andry Rajoelina - Le gouvernement condamne

Le Chef du gouvernement sort de son silence et condamne le projet d'attentat contre le président de la République.

« Ce qui s'est passé n'est pas du cinéma, ni un film » a martelé Christian Ntsay hier, lors de son intervention à la télévision nationale. « La guerre civile ou l'assassinat n'est pas dans l'intérêt du pays » poursuit-il. Toujours selon le Premier ministre, l'enquête est déjà en cours et lèvera le voile sur cette affaire.

« On fait confiance à la justice pour rétablir la vérité » ajoute-t-il. Mais la résurgence d'une telle affaire ne décourage pas le gouvernement. « On progresse actuellement dans la construction des infrastructures et la réalisation de la vision du président de la République » a soutenu Christian Ntsay qui n'a pas manqué d'« encourager le Chef de l'Etat pour assurer les responsabilités qui lui incombent ».

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X