Cote d'Ivoire: Sénat - Charles Gomis Providence inhumé le 29 juillet

26 Juillet 2021

La dépouille du sénateur Charles Gomis Providence est arrivée dans la soirée du jeudi 22 juillet en Côte d'Ivoire. Des membres de la Chambre haute du Parlement, conduits par leur premier responsable Jeannot Ahoussou-Kouadio, étaient à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny à Port-Bouët.

Des personnalités de sa famille politique, des proches, parents et amis étaient également à l'accueil. C'est précisément sur le coup de 20h10 que la dépouille de cet ancien ambassadeur, décédé le 16 juillet à 81ans, est arrivée en terre ivoirienne, en provenance de Paris par un vol d'Air France.

Relativement au programme de ses obsèques, c'est le 29 juillet prochain que l'ex-diplomate sera inhumé dans la stricte intimité familiale. En sa qualité de sénateur, Charles Gomis était vice-président de la Chambre haute du Parlement. Il était chargé de la diaspora et de la coopération internationale au sein de cette institution. Après l'étape de l'aéroport, les délégations présentes à l'accueil ont mis le cap sur Ivosep où le corps a été transféré. Hommes et femmes ayant effectué le déplacement ont pu se recueillir sur le corps de l'illustre disparu. Le programme des obsèques prévoit le dimanche 1er août 2021 une messe à la Cathédrale Saint Paul du Plateau.

D'ici là, les condoléances sont reçues du dimanche 25 au lundi 26 juillet 2021, de 18 h à 20 h au domicile de Jean- Louis Billon et Mme née Henriette Gomis à l'Indénié, rue des Sambas. Charles Gomis fut une grande figure de la diplomatie ivoirienne. Il a été un proche du Président Félix Houphouët-Boigny. Sa carrière de diplomate, sous le premier Chef de l'État ivoirien, l'a mené de Washington à Brasilia, en passant par Bogota.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X