Angola: Jeux Olympiques - Il y a eu un manque de confiance - Diassonema Neide

Luanda — La judoka angolaise Diassonema Neide a souligné, lundi, à Tokyo, le manque de confiance en soi comme la cause de son élimination, après sa défaite face à Eteri Liparteliani, de la Géorgie, 0-10, dans la catégorie des -57kg.

Évoquant la défaite à ses débuts dans la compétition, lors d'un combat des 16es de finale, disputé à l'Arena Nippon Budokan de Tokyo, il la juge inexplicable puisque, selon les vidéos, c'est un adversaire à sa portée.

S'adressant à la Radio 5, il a dit que le rival lui ressemblait dans divers styles de combat, en particulier à l'intérieur, mais qu'elle était incapable de suivre ses mouvements en raison de son manque de conviction.

Elle a promis de continuer à travailler pour se qualifier pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024.

À son tour, son entraîneuse, Antónia de Fátima « Faia », a déclaré que la responsabilité de faire ses débuts aux Jeux Olympiques avait des effets négatifs pour son élève, entraînant son élimination prématurée de la compétition.

Elle a souligné que malgré le résultat, l'athlète championne d'Afrique a acquis une expérience qui pourrait l'aider lors de la prochaine édition des jeux, si elle obtient la qualification.

Diassonema Neide a résisté au premier « tour », mais a été battu au second par « Ippon ».

Le combat n'a duré qu'une minute et quatre secondes.

L'athlète du Primeiro d'Agosto a terminé sa participation à la 17e position du classement général des -57kg.

Outre le judo, l'Angola participe aux Jeux de Tokyo avec un duo de natation, une athlète de voile et l'équipe nationale féminine senior de handball (cette dernière a perdu dimanche contre le Monténégro, 22-33).

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X