Congo-Kinshasa: Grève des médecins - Le SYNAMED et le Gouvernement harmonisent les vues

Il s'est ténue une réunion le mardi 20 juillet entre le Gouvernement de la République et les principaux syndicats des médecins au sujet des revendications des médecins des hôpitaux publics qui ont conduit à la radicalisation de la grève observée depuis le début de la semaine dernière dans les établissements hospitaliers publics de l'Etat.

Les conclusions de cette réunion entre les deux parties ont apporté l'assurance aux revendications des médecins qui tenaient à l'amélioration de leurs conditions de travail et salariales avant toute reprise d'activité.

Les principaux syndicats des médecins du secteur public, en grève sèche, ont été reçus mardi dernier par les membres du gouvernement pour tenter de trouver une solution idoine à leurs revendications. En se montrant optimiste aux discussions engagées avec le gouvernement, le Docteur Mankoy Badjoky, Secrétaire Général du Syndicat National des Médecins (SYNAMED), s'est réservé de tout commentaire, tant il n'a pas encore récolté les avis des autres médecins. A cet effet, les médecins qui maintiennent leur grève jusqu'à la restitution, se veulent optimistes.

Parmi les revendications des médecins figurent l'augmentation des salaires, le paiement des salaires pour plusieurs médecins non payés depuis des années, la promotion en grade pour d'autres et l'admission de nouveaux médecins. Pour en savoir plus, en République Démocratique du Congo, un médecin reçoit un salaire net d'environ 472 dollars américains.

«Il était question d'avoir les réponses attendues par les médecins au regard des revendications présentées. Nous avons eu certaines réponses autour de toutes les questions qui ont été posées et en tant que syndicalistes, nous sommes appelés d'aller faire une fidèle restitution auprès des médecins à qui naturellement nous réservons la primeur des propositions faites par le Gouvernement de la République », a expliqué Dr Juvénal Muamba Mulenda, Secrétaire Général du Syndicat des Médecins du Congo (SYMECO).

«Nous pensons qu'il y a des discussions entre le Gouvernement de la République et le banc syndical en vue de trouver des solutions à cette crise sociale. Nous avons eu des propositions, nous avons plein espoir et nous tenons à rassurer notre population, que bientôt nous aurons une issue à cette crise, car nous avons constaté une volonté du Gouvernement de la République de faire les pas vers les médecins. Nous espérons encore que ces pas seront analysés et pourront permettre à ce que les médecins, au moment voulu, puissent prendre la décision attendue par la population », a ajouté docteur Juvénal Muamba.

De son côté, le Secrétaire Général du Syndicat National des Médecins (SYNAMED), le Docteur Mankoy Badjoky, s'est également montré optimiste, en déclarant avoir reçu les propositions du Gouvernement et en tant que syndicats, ils vont rapporter les propositions du Gouvernement aux médecins qui les ont délégués. Car, a-t-il ajouté, c'est à eux de se prononcer.

Il a lieu de noter que les échanges se sont clôturés par une rencontre avec chef du gouvernement, le Premier Ministre, Sama Lukonde, en présence notamment du Vice-Premier Ministre de la Fonction Publique, Jean-Pierre Lihau, du Ministre d'Etat du Budget, Aimé Boji Sangara et le Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention Jean-Jacques Mbungani ainsi que les Vice- Ministres des Finances, O'niege Nsele, et du Budget Bokumwana Elysée.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X