Congo-Kinshasa: Kinshasa - Le FNSCC offre un lot de kits de protection aux marchands de la Foire agricole

Toujours concentré sur les objectifs lui assignés dans l'ordonnance présidentielle, le Fonds National de Solidarité Contre la Covid-19 a, après ses différentes activités dans des écoles, formations hospitalières et églises, poursuivi avec d'autres actions.

La plus récente est celle du samedi 24 juillet où il a procédé à la remise des kits de protection individuelle aux marchands de la Foire Agricole de la RDC, organisée à l'espace commercial de la 7ème rue résidentielle, dans la commune de Limete où les kinois fréquentent pour se procurer des aliments locales.

Il est vrai que depuis l'avènement de la pandémie en RDC, le 10 mars 2020, le coronavirus a impacté négativement tous les domaines de production. Les agriculteurs n'ont pas échappé à ce déséquilibre économique. C'est un geste qui n'est plus à expliquer en République Démocratique du Congo qui a été posé par cette institution d'appui à la lutte contre la pandémie à coronavirus. Après avoir posé ces mêmes gestes dans plusieurs institutions, tant médicales, administratives que commerciales, le Fonds National de Solidarité Contre la Covid-19 a remis un lot de kits de protection personnelle aux marchands de la Foire Agricole dans la commune de Limete.

«L'action que nous venons de poser cadre avec la mission du FNSCC, qui est celle d'éradiquer le coronavirus en RDC. Et nous, notre intervention est de venir en aide dans le cadre de la prévention et protection contre cette pandémie. Tous les producteurs ont été soumis aux différentes exigences notamment, l'interdiction de déplacement.

A cela, ils ont connu des difficultés pour se procurer des intrants. Voilà pourquoi nous sommes là pour remettre les équipements de protection individuelle. Et dès la semaine prochaine, nous aurons une séance de travail d'ensemble et c'est sur base de ce travail que nous allons dérouler un plan d'accompagnement dans les secteurs qui sont plus touchés par le coronavirus », a fait savoir Patrick Onema, Secrétaire Général en charge des projets au Fonds National pour la Lutte contre le Coronavirus devant ces marchands et bénéficiaires des kits.

Prenant la parole pour le compte des bénéficiaires, Serge Mbay Kabway, promoteur de "Bilanga ya Betu", une coopérative Agro-alimentaire urbano-rurale et organisateur de la Foire a remercié sincèrement le Fonds National de Solidarité Contre la Covid-19 pour ce geste combien louable et qui va leur permettre de travailler sans inquiétude de contamination de cette pandémie qui est à sa 3ème vague en République démocratique du Congo.

«Le Fonds a prêté l'oreille à nos désidératas, à tout un tas de problèmes que la pandémie de Covid-19 nous a créés. Et, en cette période difficile, il était très important de trouver une oreille attentive. Nous sommes donc soulagés car, ils nous ont écoutés. Nous avons discuté avec eux et ils ont tenu parole en réalisant leur promesse.

Aujourd'hui, voilà qu'il y a un afflux des acheteurs, nous avons des matériels de protection pour faire mieux notre travail. Il ne faudrait pas donc que quelqu'un arrive à l'entrée, son masque ou son gel lui fait défaut et l'empêche d'accéder au marché, nous avons tous les matériels possibles. Ma profonde gratitude au FNSCC. Nous avons organisé ce marché dans des conditions extrêmement difficiles.

Tout était réuni pour renoncer à cette organisation ou encore reporter à une date ultérieure. Mais, nous sommes tellement soulagés, parce qu'il y a eu un certain nombre de partenaires en début de la semaine qui nous ont rejoint et le FNSCC vient nous donner son appui», a fait savoir Serge Mbay Kabway.

Il a expliqué également les objectifs poursuivis en organisant ce marché, à savoir : faire preuve d'une résistance dans la production malgré la pandémie qui dérange les capitaux.

Il faut souligner que le Fonds National de Solidarité Contre la Covid-19 est déterminé à mettre fin à cette pandémie en dotant différentes structures d'un lot de kits de protection partout où il passe.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X