Congo-Kinshasa: CENI - Bintou Keita plaide pour la représentativité de la femme auprès de Modeste Bahati

Les questions liées à la réforme de la Commission électorale nationale indépendante CENI et la désignation des membres de cette institution d'appui à la démocratie étaient au centre des échanges qui ont eu lieu entre le Président de la Chambre haute du parlement, Modeste Bahati et la représentante du Secrétaire général des nations unies en Rdc, le jeudi dernier à Kinshasa. Au cours de cette entrevue, Modeste Bahati Lukwebo et Bintou Keita étaient unanimes pour un grand consensus dans la désignation des animateurs de la Centrale électorale pour éviter les contestations et le chaos à l'issue des élections à venir.

Ainsi, la patronne de la Monusco a émis les vœux de voir les composantes tenir compte de la représentativité de la femme au sein de la CENI. Bintou Keita a par ailleurs, déploré la montée de la violence verbale et le tribalisme dans la société congolaise ce dernier temps.

Le Gouverneur a.i de la Tshopo a été aussi reçu en audience par le Président du Sénat. Désigné gouverneur intérimaire il y a quelques mois, Abibu Sakapela était venue solliciter les conseils auprès de Modeste BAHATI LUKWEBO pour le développement de sa province.

Une autre délégation reçue par Modeste Bahati Lukwebo c'est celle conduite par le sénateur Miruho Stéphane, le rapporteur du caucus des Sénateurs du Sud Kivu. Composée des deux députés provinciaux, de la ministre provinciale de l'éducation et des représentants des syndicats du secteur de l'enseignement du Sud-Kivu, la délégation est venue solliciter l'implication du président de la haute chambre en vue de trouver la solution aux différents problèmes dont fait face le secteur de l'enseignement dans cette partie de la RDC. Modeste Bahati Lukwebo a promis son soutien à ses hôtes.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X