Congo-Kinshasa: Page d'histoire - Plusieurs congolais ignorent que de 1965 à 1984, les enseignements primaire, secondaire, technique et supérieur étaient à 100% gratuits

A l'Université, en plus de la gratuité des frais académiques, un étudiant était nourri (3 repas par jour au Campus de Lubumbashi), il était logé dans les homes bien équipés, il était blanchi (buanderie universitaire), il était soigné (cliniques aux campus), il était transporté (pour les étudiants externes).

Mêmes les étudiants mariés étaient confortablement logés au campus ou dans des maisons de l'université à la cité (Lemba, Kasapa, Rwashi... ).

Enfin, l'étudiant zaïrois bénéficiait d'une Bourse d'études consistante pour les sciences exactes (35 Z au départ) et des bourses acceptables pour les sciences humaines (17 Z).

Il bénéficiait aussi de Macro bourse équivalente de trois mois, pour permettre à l'étudiant de voyager pendant les vacances ou lors des stages académiques à 25% du tarif normal d'Air Zaïre. Il avait aussi des frais de stage.

D'autres étudiants étaient boursiers zaïrois ou obtenaient des bourses de coopérations pour étudier à l'étranger, dans des grandes et prestigieuses universités du monde.

Allons... . respectons Mobutu, il a vu loin avant tout le monde en investissant pour la jeunesse. C'était une Dictature utile.

Plusieurs étudiants africains et européens avaient aussi profité de cette formation au Zaïre qui était de grande qualité. - j'ai étudié avec des sujets belges, rwandais, burundais, nigérians, du Congo Brazza, du Togo, du Tchad... dont d'autres sont aujourd'hui congolais par la magie ou par la ruse

Qui dit mieux ?

Ali Ramazani

Secrétaire Général à l'Agriculture, Elevage et Pêche en retraite

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X