Ile Maurice: Villas «bleues» - Les clients voient la vie en rose

Les clients n'ont pas perdu de temps. À peine les guest houses, hôtels de charme, bungalows, appartements et villas ont rouvert leurs portes le vendredi 23 juillet que certains Mauriciens en profitent. Ils étaient déjà sur place à... 1 heure du matin. Comme cela a été le cas dans certaines villas bleues, très prisées par les «touristes locaux» qui veulent se détendre...

Le directeur des villas Émeraude, Diamant, Saphir, Jade et Perle Bleu, Pradeep Soburrun, soutient que certains de ses établissements étaient remplis à 80 % vendredi. D'autres à 60 %. Il confie que son équipe attendait cette réouverture avec impatience. Mais pas qu'eux... Les habitués des lieux, avance-t-il, étaient tout aussi enchantés de pouvoir profiter à nouveau de leurs services à partir de vendredi. «Une semaine et demie avant l'ouverture, nous avons déjà commencé à désinfecter chaque villa bleue et à préparer notre personnel. Nous avons également effectué une fumigation des lieux pour pouvoir accueillir nos clients», confie Pradeep Soburrun.

«Les réservations étaient déjà faites depuis une semaine. Nous avons même eu des réservations familiales pour ce week-end à Perle Bleu.» Bien que «les habitudes reprennent», le directeur des villas bleues avance que plusieurs me sures ont été mises en place dans les villas pour éviter toute conta mination au Covid-19. Le port du masque et l'utilisation du gel hydro-alcoolique sont obligatoires. «Nous pouvons aussi rassurer nos clients que tout notre personnel est vacciné. Nous n'autorisons que deux clients par chambre. Par ailleurs, seules six personnes sont autorisées à nager en même temps dans les grandes piscines, comme celle à Perle Bleu.»

Qui dit réouverture, dit également nouvelle politique. Après chaque check-out des clients, un «deep cleaning» des chambres est effectué. Priscilla Albert, 30 ans, qui s'occupe du nettoyage des chambres au Jade Bleu depuis huit ans, explique que depuis vendredi, après chaque check-out, deux personnes sont chargées de nettoyer en profondeur la chambre utilisée. «Il nous faut entre dix et 15 minutes pour tout désinfecter et nettoyer. Nous changeons les draps, nettoyons la salle de bains et chaque objet et recoin qu'un client aurait pu avoir touché. Nous désinfectons ensuite avec des solutions spéciales.»

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X