Togo: Rien de tel que les sanctions

26 Juillet 2021

Particuliers, mais aussi industriels, ont pris la fâcheuse habitude de déverser les eaux usées et les déchets sur la voie publique.

"Nous allons parcourir tout le pays, aller dans certaines régions, faire des visites inopinées dans les localités et constater les irrégularités et pouvoir amender ceux qui ne veulent pas comprendre", a expliqué lundi Sani Amadou, le responsable de la Division assainissement au ministère de la Santé.

Les sanctions vont pleuvoir, a-t-il prévenu.

Ce problème récurrent pose problème à deux niveaux. D'abord sur le plan de l'hygiène, bien sûr, mais aussi environnemental. Les déchets sur la voie publique ou ceux qui obstruent les caniveaux sont la cause d'inondation, notamment dans la capitale.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X