Maroc: Lutte anti-Covid - Les dernières mesures préventives annoncées par le gouvernement porteront leurs fruits dans deux semaines (Responsable)

Rabat — Les récentes mesures préventives annoncées par le gouvernement pour lutter contre la pandémie du coronavirus (Covid-19) porteront leurs fruits dans deux semaines, a indiqué le coordonnateur du Centre national des opérations d'urgence de santé publique au ministère de la Santé, Mouad Mrabet, soulignant que le système national de santé est toujours résilient face à la rechute épidémiologique actuelle.

M. Mrabet, qui était l'invité, lundi, de l'émission matinale de la Radio d'information marocaine (RIM RADIO), a estimé que le gouvernement sera appelé de prendre des mesures plus strictes si la situation continue de s'aggraver en raison du non-respect de la part des citoyennes et citoyens des mesures de prévention, notant que le Maroc fait face à une nouvelle vague de propagation du SARS-CoV-2, qui en est à sa cinquième semaine.

Le responsable a averti que la propagation rapide du virus risque de compromettre tous les progrès réalisés par le Maroc en matière de lutte contre la pandémie, expliquant que le nombre quotidien des cas s'élève désormais à "4.000 avec plus de 100 nouveaux cas par jour en réanimation et les services de soins intensifs, alors que le nombre de décès atteint 20 cas quotidiennement".

Parmi les indicateurs importants de cette rechute figure la recrudescence des cas critiques, notamment à Casablanca et Marrakech, a-t-il relevé, appelant à ce titre les citoyens à poursuivre leur plein engagement et le strict respect de toutes les mesures de prévention annoncées, y compris la distanciation physique, les règles générales d'hygiène et le port correct du masque sanitaire.

S'agissant de la campagne de vaccination, M. Mrabet a affirmé qu'elle se poursuit à un rythme régulier, notamment après la décision du ministère de la Santé de maintenir les centres de vaccination ouverts jusqu'à 20H, 7j/7, appelant les citoyens à respecter les dates de la vaccination et de ne pas tenir compte des fausses informations véhiculées dans les réseaux sociaux et visant à remettre en cause l'efficacité des vaccins.

Il a ensuite expliqué que les mesures barrières sont un ensemble de dispositions individuelles ou collectives qui freinent la propagation du virus et qui se manifestent par le port correct du masque sanitaire, le lavage des mains avec de l'eau et du savon, l'utilisation des désinfectants à base d'alcool et l'observation de la distanciation physique.

M. Mrabet a en outre exhorté les citoyens présentant certains symptômes tels que la fièvre, la toux, la fatigue et les douleurs musculaires, entre autres, à s'abstenir de se rendre au travail pour éviter la contamination entre collègues, à respecter le confinement individuel et à se rendre au centre de santé le plus proche pour effectuer les examens nécessaires.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X