Algérie: Suspension des prières collectives dans les mosquées concernées par le confinement sanitaire

Alger — Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a annoncé, dans un communiqué rendu public lundi, une série de mesures accompagnant le confinement sanitaire partiel décidé dans 35 wilayas du pays, consistant essentiellement en la suspension des prières collectives dans les mosquées concernées par les horaires de confinement.

Par la même occasion, le ministère a appelé à "la stricte application de cette décision sur le terrain, en chargeant les inspecteurs à l'effet de suivre la mise en œuvre de ces mesures, tout en tenant l'Inspection générale informée de toutes les difficultés rencontrées".

Cette décision intervient en application de celles prises par les services du Premier ministère, portant adoption des mesures de gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus (Covid-19) pendant 10 jours, dont le retour au confinement partiel à domicile de 20h00 à 6h00 et ce dans les 35 wilayas concernées.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X