Maroc: Lancement d'une consultation pour une vision renouvelée de la politique de la ville

Rabat — Le ministère de l'Aménagement du Territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la Ville a tenu, lundi, une réunion consacrée au démarrage d'une consultation pour une vision renouvelée de la politique de la Ville.

S'inscrivant dans la perspective de faire de la politique de la ville une politique inclusive dédiée à l'amélioration du cadre de vie du citoyen, la consultation consiste en l'évaluation des projets conventionnés jusqu'à présent, en vue d'identifier les contraintes entravant leur réussite. Elle prévoit, également, un travail de benchmarking permettant de s'inspirer des meilleures expériences internationales en la matière, pour, ensuite, proposer le meilleur model qui pourrait être adapté aux spécifiés nationales.

Pour Youssef Chiheb, professeur à l'université de la Sorbonne et consultant en politique de la ville, il s'agit de capitaliser sur les réalisations, apporter des corrections sur la trajectoire future, intégrer la politique de la ville dans le nouveau modèle de développement et appeler à davantage de convergence au niveau des ministères et à davantage de mobilisation.

L'ensemble du maillage territorial doit faire l'objet d'une politique cohérente plus participative mais, surtout, avec de nouveaux paradigmes et de nouvelles méthodes, qui consistent en l'anticipation, la réflexion et le partenariat, a préconisé dans une déclaration à la chaîne d'information de la MAP (M24), M. Chiheb, chargé de la réalisation de la consultation.

Le taux d'urbanisation au Maroc est à environ 53% actuellement et selon les projections, ce taux passera à 75% dans moins de 20 ans, a-t-il fait remarquer, notant que le ministère est conscient de cet énorme défi à la fois démographique et urbain. "Par cette consultation, le ministère souhaite avoir le temps de la réflexion pour anticiper la ville de demain, avec tous ses paramètres économiques, écologiques, sociaux et territoriaux".

De son côté, le directeur de la Politique de la Ville, Abdellah Hachimi a précisé que la consultation est faite avec l'appui des services du chef du gouvernement, relevant qu'elle permet de faire un bilan de la politique de la ville et détecter les points forts et les faiblesses.

Elle permet, également, de tracer une feuille de route qui donnera lieu à une nouvelle vision prenant en considération les nouveaux chantiers lancés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à savoir le nouveau modèle de développement et le projet de la régionalisation avancée, a-t-il ajouté, faisant savoir que ladite feuille de route sera validée par un comité interministériel qui sera tenu au cours des prochains mois.

Les différents intervenants à la réunion ont insisté sur la nécessité d'inclure la dimension de la durabilité dans la nouvelle vision de la politique de la ville, appelant à la création de conditions de vie décente et l'amélioration du cadre de vie afin d'encourager la sédentarité.

Ils ont, également, souligné l'impératif d'accompagner l'émergence de nouveaux centres urbains, notant la nécessité d'avoir un minimum de service public afin d'améliorer leur attractivité.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X