Tchad: Mahamat Mahdi Ali du FACT, prône le dialogue

26 Juillet 2021

Le leader du Front pour l'alternance et la concorde au Tchad (FACT), indique que son mouvement est prêt à participer au dialogue national.

Au Tchad, les partis politiques doivent transmettre ce lundi (26.07.2021), au gouvernement de transition, la liste de leurs représentants au sein du comité d'organisation du dialogue politique national en cours de préparation, trois mois après le décès au front, du président Idriss Déby Itno, le 20 avril dernier.

Au cours d'une interview accordée à la DW, le patron duFront pour l'alternance et la concorde au Tchad (FACT), qui était à deux doigts de renverser le président Idriss Déby Itno se prononce sur plusieurs sujets liés à la vie politique du Tchad.

Au micro d'Éric Topona, Mahamat Mahdi Ali, estime que seul le dialogue peut permettre aux Tchadiens de se parler franchement, se réconcilier, pour espérer tourner définitivement la page des conflits fratricides qui continuent d'endeuiller de nombreux bras valides du pays, depuis l'accession du pays à l'indépendance, en 1960.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X