Madagascar: Le directeur général de Madagascar Oil entendu par les enquêteurs

Le directeur général de Madagascar Oil, Russell Kelly, entendu ce week-end par la brigade criminelle, s'est expliqué hier lors d'une conférence de presse. L'homme indique que l'actionnaire majoritaire de Madagascar Oil, le Benchmark group, aurait été contacté par email par Paul Rafanoharana -Franco-Malgache arrêté mardi 20 juillet, pour atteinte à la sûreté de l'Etat.

Dans cet email, Paul Rafanoharana aurait sollicité un financement de 10 millions d'euros à des fins de déstabilisation politique. Le courriel était adressé à l'actionnaire majoritaire de l'entreprise Madagascar Oil, Benchmark Group. Pour mémoire, Madagascar Oil détient les plus grosses ressources de pétrole lourd dans le pays, avec les gisements de Tsimiroro et Bemolanga.

La direction générale n'a jamais répondu à cette demande. C'est ce qu'a indiqué Russell Kelly, le directeur général de Mada Oil, à la police samedi 24 juillet et lors d'un point presse, hier lundi, où aucune question n'a été autorisée. La direction de Benchmark Group n'a pourtant pas alerté les autorités malgaches de ce qu'il se passait ; le contenu précis de l'email en question n'a pas été dévoilé, pas plus que la date de la correspondance.

Les investigations continuent dans cette affaire d'atteinte à la sûreté de l'Etat où deux Français ont été arrêtés le 20 juillet dernier. Selon la procureure, les enquêteurs auraient les preuves matérielles que Paul Rafanoharana, un Franco-Malgache, et Philippe François, un Français, prévoyaient d'assassiner de « hautes personnalités politiques », dont le président de la République, Andry Rajoelina. De source proche du dossier, une troisième personne aurait été arrêtée cette fin de semaine. Il s'agit de l'associé de Philippe François et de Paul Rafanoharana dans le fonds d'investissement Tsarafirst.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X