Madagascar: Rond point d'interrogation

Les automobilistes devront s'habituer au nouveau plan de circulation dans la capitale à partir de demain. Un réaménagement qui concerne en particulier l'axe Soarano-Antanimena-Ankorondrano, un véritable goulot d'étranglement à toute heure de la journée.

La CUA et les Travaux publics vont tenter de désengorger certaines artères notamment là où les voitures se croisent pour prendre diverses directions. Autrement dit, faire en sorte que les ronds-points ne soient pas des points de convergence d'un flot de voitures à multiples directions. On se demande d'ailleurs pourquoi les ronds-points sont si énormes et occupent la moitié de la chaussée. Il fallait être tout sauf un génie pour inventer ses ronds-points immenses qui mangent toute la superficie de la chaussée.Il a fallu des années pour le comprendre et finir par rétrécir les ronds points sur la route d'Anosibe pour fluidifier la circulation.

À défaut de pouvoir réduire les ronds-points, la CUA tentera de simplifier la circulation sur certains axes en les transformant en sens unique. Un système en vigueur dans beaucoup de pays étrangers. Les voitures ne se croisent ni se coupent à un endroit. Ce qui évite les blocages et les bouchons. À priori, cela devrait améliorer un tant soit peu la circulation. Reste à savoir si tout est bien matérialisé par des panneaux et des marquages au sol. Ce qui n'est pas le cas jusqu'à hier. Les agents de police vont ainsi avoir du pain sur la planche pour la journée inaugurale de demain. Ils vont jouer le rôle des panneaux et des marquages et surtout des feux tricolores. Ces derniers constituent une grosse lacune dans la circulation dans la capitale. Mais pour le moment, avec la mentalité nihiliste d'une partie de la population, les feux tricolores ne feront pas long feu. Mieux vaut donc faire avec ce nouveau réaménagement initié par la CUA.

On verra comment les automobilistes vont accueillir ce changement radical et inéluctable vu la complication de plus en plus grave de la circulation.

Si l'essai est concluant, il devrait être élargi dans d'autres artères de la ville et même en périphérie comme au By Pass dont la qualité de voie rapide n'est plus qu'un souvenir. Le matin, c'est devenu l'enfer avec un bouchon long de plusieurs kilomètres. La situation se corse avec la présence des gros camions dont la circulation ne semble plus suivre la moindre réglementation.

On fait donc avec les moyens du bord. Des rues mal conçues et étriquées depuis leur création et qui ne permettent plus le moindre aménagement. Le manque de vision et d'anticipation nous a réduits à des palliatifs un demi-siècle plus tard. En attendant le tramway et la téléphérique censés soulager le trafic.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X