Madagascar: Armée française - « Mission de souveraineté » sur les îles Éparses

La France affirme davantage sa souveraineté sur les îles Éparses. L'armée française a dépêché sur les îles Juan de Nova et Europa les légionnaires du 2ème régiment étranger d'infanterie afin d'entamer « des missions de souveraineté » sur ces îles revendiquées par Madagascar. Ce déploiement assurera « une présence militaire sur les îles Éparses » a posté sur sa page Facebook ce régiment de la légion étrangère française.

Indignation. La France démontre que les îles lui appartiennent toujours, elle envoie ses troupes et ne recule pas devant la revendication malgache. En juin dernier, le gouvernement français a également entériné la création des îles Glorieuses en tant que réserve naturelle. Cette décision a déjà provoqué des réactions dans le camp malgache. Les parlementaires malgaches ont reçu avec indignation ce nouveau statut des îles Glorieuses qui va désormais constituer « un formidable terrain pour la recherche scientifique grâce à la station internationale financée et créée en 2020 » selon Sébastien Lecornu, ministre français des Outre-mers.

Point mort. La démarche française est jugée « unilatérale » par le parti malgache dans un contexte où les négociations sont toujours en cours entre les deux pays concernant la gestion de ces îles situées sur le canal de Mozambique. Elle est dénoncée par les parlementaires malgaches. Mais la France ne semble pas être intimidée et renforce sa présence sur ces îles. Cette situation conduit les discussions au point mort depuis l'année dernière.

Volonté. Le gouvernement malgache, quant à lui, ne change pas d'un iota sur sa revendication de restitution. La semaine dernière, le Sénat a « encouragé le président de la République à poursuivre la revendication » de ces îles. L'ambassadeur français, Christophe Bouchard, quant à lui, a annoncé, lors de son discours à l'occasion de la célébration de la fête nationale française, « la volonté partagée de reprendre au plus vite les discussions entre les deux pays sur les îles du canal du Mozambique, comme les deux chefs d'Etat s'y étaient engagés en mai 2019 ».

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X