Angola: Le général "Nguto" conduit à sa dernière demeure

Luanda — Le Président de la République, João Lourenço, a rendu lundi un dernier hommage à l'ancien chef d'état-major adjoint des Forces armées angolaises (FAA) pour la zone opérationnelle et de développement, Jorge Barros "Nguto", décédé mercredi, à Luanda, des suites de maladie.

Dans le livre de condoléances, João Lourenço a écrit que c'est avec regret qu'il avait reçu la désastreuse nouvelle de la mort du général "Nguto", qui a servi pendant 47 ans dans la branche armée du peuple angolais.

Il a souligné qu'ayant suivi la formation dans les troupes blindées en Russie, l'illustre disparu a occupé plusieurs postes, notamment celui de chef d'état-major de l'armée de terre.

Pour sa part, le vice-président de la République, Bornito de Sousa, qui a remis un exemplaire du drapeau de la République, une médaille, un béret et un oreiller personnalisé aux membres de la famille, a considéré le général Jorge Barros "l'un des commandants les plus remarquables de la campagne militaire, qui a abouti à la conquête de la paix définitive en Angola en 2002".

Bornito de Sousa a ajouté que sa disparition "laisse un vide insurmontable pour sa famille et ses compagnons d'armes, en particulier la classe des généraux angolais, forgés dans la lutte héroïque pour un Angola uni et indivisible, ainsi que dans la paix et le développement".

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X