Cote d'Ivoire: Bouaké - Les recettes municipales connaissent une hausse de 500 millions de FCFA

26 Juillet 2021

Réunis en session ordinaire, le 24 juillet, les conseillers municipaux de la ville de Bouaké ont, à l'unanimité, adopté l'état d'exécution des recettes et dépenses du 2e trimestre de la gestion du maire qui connaît une nette amélioration.

« Nous notons une nette amélioration des recettes au 2e trimestre de l'année 2021. Comparativement à 2020, nous enregistrons un différentiel d'environ 500 millions de FCfa », s'est réjoui William Aldo Ettien, porte-parole des conseillers municipaux.

Au cours de cette session, les conseillers municipaux ont tenu à saluer cette performance, tout en adressant leurs encouragements aux contribuables qui, de plus en plus, ont compris la nécessité de payer les taxes qui permettent à la mairie d'investir dans la commune pour le bien de tous les habitants.

« Cette réunion a été l'occasion pour les conseillers municipaux de se féliciter d'avoir donné, lors de la première session ordinaire de l'année, quitus au premier magistrat d'appliquer la décision du gouvernement relative à la digitalisation de toutes les procédures de recouvrement des recettes dans les mairies », a indiqué le porte-parole des conseillers municipaux.

Celui-ci a fait remarquer qu'un opérateur privé a été recruté pour la mise en œuvre de cette décision gouvernementale. « Il s'agit d'Africa digital connect qui a commencé à déployer sa stratégie de recouvrement par digitalisation de nos taxes. Cette opération a débuté par la phase de recensement des contribuables depuis le lancement, le 15 juin dernier », a révélé William Aldo Ettien. Avant d'ajouter : « Ce sont, en moyenne, 600 contribuables qui sont recensés par jour ».

Le départ volontaire d'agents dans le cadre de la restructuration du personnel était inscrit à l'ordre du jour. Selon William Aldo Ettien, 117 agents ont opté pour le départ volontaire. « Cela permet à la mairie d'économiser près de 250 millions de FCfa sur la masse salariale », a-t-il dit.

Les grands travaux sont en bonne voie

Relativement aux travaux qui se déroulent dans la commune, singulièrement la reconstruction du grand marché, le porte-parole des conseillers municipaux a informé que depuis le 9 juin, Mota Engiel qui est chargée de la réalisation du 2e lot a reçu son ordre de service pour démarrer les travaux.

« Les premiers bâtiments du marché sortiront de terre à partir de septembre », a-t-il révélé. Tout en soulignant qu'il a été recommandé à la société contractuelle de recruter le maximum de jeunes de Bouaké pour l'exécution des travaux.

Pour ce qui est de l'Hôtel de ville (Ex-Palais du carnaval), depuis quelque temps, les travaux sont arrêtés. Mais le porte-parole a tenu à rassurer que la Banque mondiale qui est le bailleur de fonds a repris le dossier en main.

La réalisation du stade de Yaoundé au quartier Sokoura, dans le cadre du Programme d'investissement communal, passe désormais dans le cadre du Projet d'infrastructures pour le développement urbain et la compétitivité des agglomérations secondaires. William Aldo Ettien a informé que les travaux de la nationale A3 vont connaître une accélération dès le mois d'octobre.

Concernant la Sotra, les arrêts de bus ont été installés. « Il y a dix terminus qui ont été déterminés pour 240 arrêts au total », a-t-il fait savoir.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X